Mon sac du 18 octobre 2010

Le Sel, de Jean-Baptiste del Amo : où le lecteur évolue dans les pensées d’une famille sur le point de se regrouper pour un dîner. Chacun repense à ses souvenirs, ses fantasmes, ses cauchemars, ses craintes, ses rancoeurs : tout ce qui fait qu’une famille est sur le point de se réunir et se prépare dans la plus grande certitude qu’ils forment la famille la plus désunie de toutes. Tout cela sous le haut souvenir du patriarche défunt, dont l’absence, au lieu d’agir tel un pansement, n’a fait que creuser davantage les plaies de chacun. C’est remarquablement écrit, mais j’y reviendrai…

Je n’ai pas encore tout lu de ce 42ème numéro. C’est la première fois que je possède Décapage. La première fois que je découvre cette revue de haute qualité. Au premier abord, en effet, ça décape : chacun y va de sa plume et de son propre ton. Ca déconcerte, enchante, chagrine et émeut. Chapeau !

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.