Qui se cache derrière liliba.canalblog.com ?

 

Lorsque j’ai proposé aux bloggeurs de répondre à quelques unes de mes questions, une dénommée « Liliba » m’a contactée aussitôt. Non seulement Liliba s’est montrée volontaire, mais en plus, elle s’est montrée très bavarde : bravant sans vergogne le nombre maximum de références que je lui avais demandées à chaque question, offrant toujours plus et davantage d’elle et de ce qu’elle aime. Liliba est à mes yeux ce qu’on pourrait appeler le syndrôme d’agrégation des richesses. J’entends par là qu’elle a un blog parce qu’elle veut partager ce qu’elle a découvert, mais elle est également partante pour partager une lecture, par le biais de lectures communes, de swaps. Partez du blog de Liliba, qui parlera volontiers de ses copines bloggeuses, sur le blog desquelles vous vous retrouverez sans crier gare, et à la fin d’une heure de surf vous vous demanderez d’où sort ce papier sur lequel sont inscrits 30 titres de bouquins. :-/ Ce qu’on appelle la blogosphère (mais attention, certains se défendent de se terme) c’est ça : une toile d’araignée qui vous agrippe et où l’on vous susurre  : « viens par là que je te montre quelque chose… ». Prêt à décoller ?

Depuis quand bloggez-vous ?

J’ai ouvert mon blog en février 2008, un peu sur un coup de tête. Je commençais à aller regarder les blogs littéraires de temps à autre, et j’avais fait des essais de blogs, mais vite abandonnés, car je ne voulais pas que ce soit un blog-journal, dont je trouve l’intérêt assez limité. C’est une de mes amies qui m’a suggéré le blog littéraire, ayant vu un de mes fichiers sur lequel je répertoriais toutes mes lectures depuis des années avec des commentaires succincts. De plus, j’avais à l’époque déjà deux bibliothèques tournantes de livres avec des amies, mais qui ne me satisfaisaient pas entièrement, car je trouvais les échanges sur nos lectures bien trop superficiels.

Un soir de grosse chamaillerie avec mon mari, je me suis mise sur l’ordinateur pour me changer les idées, et c’est ainsi que le blog est né !

Pourquoi blogger ? Quelle passion vous anime au point de vouloir la partager ?

Je suis une lectrice forcenée depuis ma plus tendre enfance. Je ne peux concevoir ma vie sans un livre à portée de main, dans mon sac, dans la voiture, sur la table de nuit, et chaque livre lu me réserve de belles surprises, mes rêves sont nourris, mon quotidien en est même parfois transformé, illuminé. Que ce soit avec mes amies dans nos réunions mensuelles de bibliothèque tournante, ou sur mon blog, la lecture, plaisir solitaire, entraine pour moi l’échange, favorise l’amitié, ouvre l’esprit, permet un regard nouveau sur les choses et les gens, aiguise la curiosité. Je trouve donc que partager ses lectures et surtout ce que l’on ressent à travers les livres est extrêmement enrichissant. Les avis divergent parfois (souvent, même), mais cela permet d’aller plus au fond des choses, de se poser des questions sur sa lecture plutôt que de rester un lecteur passif.

Nous parlons de livres dans mes bibliothèques tournantes de copines, mais j’avais besoin de trouver des avis de personnes passionnées comme moi, de plus grandes lectrices que mes amies de la « vraie vie ». C’est chose faite avec la blogosphère, qui m’a apporté énormément, tant sur le plan des lectures (découverte de nouveaux auteurs, de styles de romans inconnus) que sur celui des échanges sur la littérature ou tout simplement amicaux.

Cela vous a-t-il permis de vous créer un réseau, des amis qui partagent la même passion que vous ?

Oui, tout à fait ! La blogosphère (littéraire, celle que je connais principalement) est comme une grande famille et nous nous connaissons tous et toutes plus ou moins, au moins par nos pseudos respectifs. Quand on aime un blog, l’écriture de la blogueuse (car il faut bien dire que peu d’hommes sont présents), son univers, son humour  ou ses coups de gueule, on lui rend visite régulièrement. Et au fil des commentaires postés sur les lectures ou sur les billets d’humeur, on finit par faire un peu connaissance. Car donner son avis sur une lecture, c’est souvent se livrer un peu, laisser émerger au grand jour les sentiments que le livre a suscité en nous, faire remonter des souvenirs d’enfance, des moments heureux mais aussi parfois des blessures…

Parfois, on continue à échanger par mail, pour se confier un peu plus, ou lors de prêts de livres (les fameux livres voyageurs qui se promènent de blogueuse en blogueuse).

J’ai récemment fait plusieurs lectures communes pour lesquelles nous avons échangé nos avis par mail avant de publier nos billets et une pour laquelle nous avons passé quasiment deux heures au téléphone avec une amie blogueuse, échangeant nos avis sur le roman, mais aussi des détails sur nos vies et papotant comme de vraies amies. Ce sont toujours des moments riches et très précieux pour moi.

J’ai déjà eu la chance de rencontrer plusieurs blogueurs et blogueuses et à chaque fois, ces prises de connaissance sont magiques. Une excitation teintée au début d’une peu d’appréhension, et puis toujours une joie de voir que même si on ne se connaît pas, on a toujours de quoi échanger, des sujets sur lesquels disserter. C’est un peu comme si on retrouvait une vieille amie oubliée, on se connait, mais on ne connait pas tout de l’autre, on a des tonnes de choses à se dire, plein de questions à se poser, on se découvre un peu plus et le fait d’avoir toujours cette passion commune pour les livres ou l’écriture aplanit les différences d’âges ou de milieu qui auraient parfois pu nous séparer si nous nous étions rencontrés dans d’autres circonstances et si les blogs ne faisaient pas les liens entre nous (d’où la richesse des échanges puisque nous sommes parfois assez différents). On met des visages sur les mots lus, le sourire sur l’humour qui émane des textes, c’est un vrai moment de bonheur et de partage, et de cadeaux souvent puisque il est rare que l’on n’échange pas livres, marque-pages, cartes…

De nombreux jeux sur les blogs nous permettent de faire mieux connaissance : ainsi les tags, questions (parfois bébêtes, mais toujours sympathiques) sur nos lectures, nos petites habitudes, nos manies ou les swaps dans lesquels on s’échange de superbes cadeaux après avoir épluché attentivement la fiche dument remplie de sa swapée pour découvrir ses goûts.

Avez-vous déménagé votre blog ? Quelle plateforme préférez-vous ?

J’ai fait des essais pour aller sur WordPress, mais c’est un peu compliqué pour moi qui suis une bille en informatique, car je voudrais garder à peu près la même présentation, les couleurs, la mise en page… A moins d’y passer plusieurs nuits de suite, ou de trouver une charmante personne patiente qui me guide, je n’ai pas le temps pour l’instant. Alors je reste sur Canalblog que j’apprécie beaucoup malgré tout et qui est surtout assez simple d’utilisation.

Envisagez-vous d’arrêter un jour ?

Pour l’instant, pas du tout ! Je ne me lasse pas, même si je râle régulièrement parce que bloguer est totalement chronophage ! Difficile de concilier la vie de famille, les enfants, les copains, le boulot et les blogs… D’autant plus qu’un blog littéraire demande vraiment un temps fou : il faut lire, chroniquer ensuite les livres, et bien sûr, pour que le blog vive, répondre à tous les commentaires, mais surtout, et c’est ça qui est vraiment sympathique (mais prend du temps), aller visiter les « blogamis », et lire également ce qu’ils écrivent… On peut y passer des jours ou des nuits… D’autant plus que, curieuse, j’ai du mal à me refreiner pour ne pas cliquer sur un nouveau lien, découvrir un nouveau blog, m’inscrire à un challenge original…

Mais bloguer, pour l’instant (car je sais que nombre de blogueurs ont connu à un moment donné une lassitude telle qu’ils ont cessé toute activité), fait vraiment partie de moi. C’est d’ailleurs grâce à mon blog que j’ai pu donner une orientation nouvelle à ma vie professionnelle, il m’a en quelque sorte servi de carte de visite…

Quels sont vos lieux culturels préférés ? (A Paris ou ailleurs ?) Ce peut être une librairie, un café philo, un théâtre, ou tout ce qui se rattache à votre passion.

Je vis depuis quelques années dans le Nord, dans la banlieue de Lille. Nous sortons souvent au théâtre et notamment au théâtre du Colisée à Roubaix, qui a une programmation très éclectique que je trouve très intéressante. Nous sommes d’ailleurs abonnés depuis des années.

Je ne fréquente presque plus les librairies pour plusieurs raisons : la première, financière, parce que je suis capable de dépenser des centaines d’euros juste en bouquins… et que cela n’est pas très compatible avec la bonne tenue du budget familial ! Puis par manque de place : on ne peut plus trouver une étagère de libre dans la maison, et je crois bien qu’il n’y a que dans la cuisine qu’il n’y a pas encore de livres (sauf de cuisine !). Et mon mari qui ne lit jamais commence à râler…

Ensuite, parce que depuis que j’ai ouvert mon blog, ma PAL (pile de livres à lire qui m’appartiennent, mais que je n’ai pas encore lus) est devenue monstrueuse… Avant le blog, j’avais une dizaine de livres d’avance, en général des poches que je prévoyais pour les vacances, car je ne préférais pas emporter les livres de la bibliothèque (je fréquente celle de Roubaix, très bien). Puis les tentations ont commencé, en allant lire les avis des uns et des autres à droite et à gauche et j’ai acheté pas mal de livres. Il y a aussi les cadeaux :

livres reçus lors de swap ou juste sans raison par des amis blogueurs.

Librairie Les Lisières, Roubaix

Et maintenant, j’ai la chance de me voir proposer régulièrement des partenariats par des éditeurs, des auteurs ou des bibliothèques virtuelles comme Babelio ou Libfly. Je n’accepte cependant que les livres qui me tentent vraiment, mais cela fait déjà un bon paquet (ma Pal doit s’élever à ce jour à environ 250 livres… dont une quarantaine « urgents »… les blogueursont tendance à avoir les yeux plus gros que le ventre avec les bouquins !).

Enfin, cela ne m’empêche pas de faire un tour de temps à autre au Furet à Lille ou bien à la Librairie Les lisières à Roubaix, que j’aime beaucoup… Je me cache au retour pour que mon mari ne voit pas mes achats…

Il y a des cafés philo à Lille mais je n’ai jamais pris le temps d’y aller.

Quand j’étais parisienne, j’allais au théâtre plusieurs fois par mois et j’ai hanté la bibliothèque du Trocadéro que j’aimais beaucoup…

Quels sont vos médias préférés ?

Le problème avec la lecture est que je ne lis quasiment plus que des romans ou essais et pratiquement plus du tout la presse… Mais je surfe beaucoup sur internet et me tiens ainsi au courant.

Je ne regarde que très peu la télé, dont je trouve souvent la programmation indigente, ou alors trop tardive !

Quelles sont vos festivités culturelles favorites (Salon du livre ? Printemps de Bourges ?) Ce qui vous fait vibrer une fois ou plus par an ?

Je me suis promis d’aller l’année prochaine au Salon du livre de Paris ! En attendant, je me régale dans le petit salon du livres de Bondues (59), qui est bien sympathique parce que auteurs et éditeurs prennent le temps de discuter. On y retrouve d’ailleurs souvent les mêmes et je commence à en connaître certains.

Et bien sûr, dès que je peux aller au théâtre ou à l’opéra, je saute sur l’occasion. Cette année, nous y allons beaucoup moins, ayant fait le choix d’emmener les enfants. Nous avons donc dû réduire le nombre de programme choisi, parce qu’à 5, cela va vite et le budget explose !

Quels sont vos 5 monuments (littéraires, musicaux, etc..) ?

Difficile question, surtout s’il n’en faut citer que 5 !!! Je vais donc tricher, comme à mon habitude ;-))

Un roman que j’ai lu plusieurs fois et que je relirai certainement : Les liaisons dangereuses – Cholderlos de Laclos. J’adore tout : le style, l’époque, le violence sous-jacente sous le vernis bonnes manières, ce livre est un délice.

Pour l’évasion, la fierté et la beauté : Les cavaliers – Joseph Kessel

Pour les odeurs et la folie : Le parfum – Patrick Süskind

Pour l’aventure et l’amour : La nuit des temps – René Barjavel

Pour l’amour, tout simplement : Belle du seigneur – Albert Cohen

Mais aussi, des romans qui m’ont marquée :

Le désert des tartares – Dino Buzzati

Le camp des saints – Jean Raspail

Le diable en tête – Bernard-Henri Levy

Les hirondelles de Kaboul – Yasmina Khadra

Et aussi, ceux que j’ai adoré lire et que j’ouvre encore de temps à autre (pour les poètes) ou qu’il faudrait que je relise un jour :

Stendhal, La Comtesse de Ségur, Gérard de Nerval, Charles Baudelaire, Bruno Bettelheim, Voltaire, Beaumarchais, Margaret Mitchell, Shakespeare, Charlotte Bronte, Molière, Guillaume, Apollinaire…

Et dans les auteurs contemporains :

Laurent Gaudé en premier, sans hésitation. Parce que c’est un auteur français contemporain que j’admire énormément, capable d’évoluer au fil des livres, de modifier même son style

Margaret Mitchell (AP Photo)

pour s’adapter à l’histoire. Parce que son imagination est impressionnante et que son style est superbe (son théâtre, peu connu est à lire aussi).

Et puis, en vrac : Nancy Huston, Alice Ferney, Claire Castillon, Tracy Chevalier, Irène Nemirowsky, Sylvie Germain, Frédérique Deghelt, Teullé, Marie Sizun, JC Ruffin, Philippe Claudel, Pierre Lemaître, Yasmina Khadra, Benacquista, Pennac, Jaenada…

En musique, je suis une bille : fan de musique française ringarde !!!!!!!!!

J’aime beaucoup la musique classique et j’adore le lyrique : les opéras ou musique religieuse (requiem, messes, arias…). J’adore la musique de variété française ou francophone. Mes classiques : Goldman, Balavoine, Cabrel, Bashung, Benabar,  Fersen… mais ce ne sont que des bonshommes… Les cinglées : Castafiore Bazooka, Clarika, les Elles… Celle que j’aime et que je vais voir en concert à chaque fois : Linda Lemay. J’aime les chansons à textes, drôles ou tristes, la pop et le disco des années 80-90 (ma jeunesse…). Suis archi nulle en trucs à la mode et je déteste la techno ou tout ce qui fait du bruit !

Je lis des romans principalement : romans, romans psychologiques, romans d’aventure, romans policiers (plutôt pas américains, ou alors ceux qui sortent vraiment du lot, comme Ellory), littérature française contemporaine et classique… J’aime quand c’est dur, fort, poignant et triste… Et quand c’est drôle, je suis très humour au 2ème degré (voire 3ème !). J’adore l’humour anglais par exemple… Je m’intéresse aussi  beaucoup à tout ce qui est un peu psycho : développement personnel, maîtrise de soi, relations avec les autres, comprendre les enfants… De temps en temps, je ressors un bon vieux truc ancien : du Racine ou du Baudelaire, histoire de me dire que c’est toujours aussi beau.

J’aime bien les romans historiques, mais ai du mal à me plonger dans des gros pavés (je lis le soir et la nuit). Curieuse d’auteurs ou de pays, ou de styles nouveaux… j’adore découvrir un livre ou un auteur dont je n’ai jamais entendu parler… Je reste assez classique malgré tout : j’aime la langue française et j’aime que le style et la syntaxe soient corrects (le minimum), et beaux.

Un peu lassée des polars américains (toujours des méchants psychopathes et des gentils policiers, avec une poulette (blonde) dans les parages…)

Je ne connais rien en BD moderne (suis restée à Tintin, Lucky Luke et Astérix…), mais suis assez ouverte, pourquoi pas ? Je ne lis pas non plus de BD, et c’est un grand tort car j’en vois souvent passer de très belles sur les blogs. Mais je suis très difficile pour le graphisme, je déteste quand tout est fouillis, j’aime les traits « propres ».

Et je déteste Duras, Sagan, Musso, Levy, Douglas Kennedy, Coelho, Houellebecq, Beigbeder, et tous ceux qui se prennent pour les intellos et donneurs de leçons des temps modernes… (et qui selon mes goûts écrivent comme des pieds…)

Quel est votre top 10 des blogs ?

Le top 10 des blogs évolue sans cesse, d’une part parce que bon nombre de blogs s’arrêtent ou bien se modifient au fil du temps, et surtout parce que je découvre sans cesse des blogs nouveaux qui me plaisent, me passionnent… Mais j’aime tout particulièrement :

Daniel Fattore – Le blog de Daniel Fattore pour sa culture générale passionnante, son amour des belles lettres, du bon vin et du bon vivre, et toute l’intelligence et l’humour dont il nous abreuve.

Cécile – Quoi de 9, parce qu’elle a un humour qui me fait souvent éclater de rire devant mon ordi, qu’elle n’a pas la langue dans sa poche, parle de tout sans tabous et dégage une vraie personnalité

Lili Galipette, qu’on retrouve sur Livres et lectures de Lili. Parce que Lili lit des livres très divers, passant d’une lecture classique à un gros pavé bien repoussant, pour tomber dans les Harlequin et s’en délecter, il y a toujours d’agréables surprises sur son blog, et ma LAL s’allonge à chaque visite.

Antigone, dans son joli blog Un jour je serai grande. De jolis textes, souvent très émouvant. Une jolie plume et des lectures intéressantes

Monsieur Kiki, du Kikimundo, parce que ses dessins me font souvent beaucoup rire, et parce qu’il m’a offert ce joli chat rose qui me suit maintenant partout.

 

Choco du Grenier de Choco, parce que j’aime bien sa spontanéité, sa manière de partager ses lectures, que ce soit des coups de coeur ou des déceptions.

Aifelle, du Goût des livres. Chez Aifelle, on se repose, on se promène, on se cultive aussi, c’est beau, c’est calme, une bien agréable promenade à chaque fois.

Leiloona de Bric à Book, parce que j’adore la verve et l’enthousiasme avec laquelle Leiloona partage ses lectures, et que ça me donne envie de lire plus encore

Syl, de Thé, lectures et macarons pour sa belle écriture, sa gentillesse, son humour et parce qu’on partage ensemble la magnifique aventure des Correspondances d’autrefois

Cynthia, de  Contes défaits, pour ses avis fouillés et pertinents sur les romans qu’elle lit, et pour son humour.

Karine de Mon coin lecture, pour son humour et sa joie de vivre, son peps et ses découvertes et aventures nombreuses

Clara, de Moi, Clara et les mots, pour sa sensibilité, sa douceur et sa force

Servanne – La vie poétique de Servanne, pour sa poésie, sa douceur, ses idées de partages de photos, de mots, de livres, cadeaux, toute l’amitié qui se dégage de son blog

Stephie de Mille et une pages

Mango de Lireatoutva

Keisha de Le blog de Keisha

Enna de Enna vit, Enna lit

Et beaucoup d’autres…

Votre passion, blog compris, vous prend combien de temps par semaine ? (si lecture par exemple, combien de livres etc..)

Je lis de 1 à 4 livres par semaine suivant la taille du bouquin bien sûr, mais aussi les activités extérieures (enfants, boulot, sorties copains, cours de piano, gym…). Et je passe à peu près une heure par jour sur mon blog en semaine, et souvent 2 ou 3 heures le week-end (mais chut, ne le dites pas à mon mari !!!).

Vous travaillez en dehors du blog ?

Oui ! Quand j’ai ouvert mon blog, je ne travaillais qu’à mi-temps, j’avais donc beaucoup de temps libre. Puis j’ai été quelques temps sans emploi : encore plus de temps à consacrer au blog ! J’ai depuis repris une activité à mon compte (rédactrice-correctrice free-lance) et je me demande parfois comment j’arrive à jongler, d’autant plus que mes enfants -3- sont encore jeunes et demandent pas mal de temps…

Le maître mot de votre blog ?

Plaisir ! et Partage.

Son adresse..

Les lectures de Lili : http://liliba.canalblog.com

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.