Bonjour, Anne de Pierrette Fleutiaux au Théâtre du Vieux Colombier

 

Copyright photo : Savoirchanger.org

Dans le cadre des Cartes blanches aux Comédiens-Français Dominique CONSTANZA, doyen de la troupe de la Comédie-Française propose Bonjour, Anne de Pierrette FLEUTIAUX

Samedi 15 octobre à 16h au Théâtre du Vieux-Colombier, Lecture par Dominique CONSTANZA et Alexandra LEMASSON
Mis en espace par Anne KESSLER, sociétaire de la Comédie-Française


Bonjour, Anne de Pierrette FLEUTIAUX a été publié chez Actes Sud en 2010.

Entrée à la Comédie-Française le 1er novembre 1973, Dominique Constanza en devient la 465e sociétaire le 1er janvier 1977 et doyen en janvier 2010. Elle a joué notamment dans Un fil à la patte de Georges Feydeau mis en scène par Jérôme Deschamps (reprise en alternance Salle Richelieu du 2 décembre 2011 au 1er janvier 2012 et au Théâtre éphémère du 26 juin au 22 Juillet 2012), L’Avare de Molière mis en scène par Catherine Hiegel (reprise Salle Richelieu en alternance jusqu’au 2 janvier 2011), Les Grelots du fou de Pirandello mis en scène par Claude Stratz, Bouli redéboule de Fabrice Melquiot mise en scène par Philippe Lagrue, Britannicus de Racine et Ruy Blas d’Hugo tous deux mis en scène par Brigitte Jaques-Wajeman, Une visite inopportune de Copi mis en scène par Lukas Hemleb, Chat en poche de Feydeau mis en scène par Muriel Mayette, Les Bonnes de Genet mises en scène par Philippe Adrien et Suréna de Corneille mis en scène par Anne Delbée.

« J’ai connu Anne Philipe lorsque j’étais une jeune écrivaine inconnue. Elle a été ma première éditrice. Celle qui avait été l’épouse d’un comédien mondialement célébré était devenue une romancière dont les livres touchaient un immense public. Elle était aussi ethnologue, grande voyageuse et reporter. Une personnalité hors normes, un modèle peut-être et un soutien. Elle a changé ma perception de la vie. C’est « Anne la mienne » que feront revivre Dominique Constanza et Alexandra Lemasson. » Pierrette Fleutiaux

Pierrette Fleutiaux à propos d’Alexandra Lemasson, Dominique Constanza et Anne Kessler :

« Lors du salon du livre de Talloires, j’ai entendu une jeune comédienne, Alexandra Lemasson, lire des extraits de « Bonjour, Anne » et j’en ai été très frappée. Cette lecture m’a ouvert des perspectives sur mon propre texte, et c’était une surprise. »

Je n’ai pas participé au choix des extraits qui seraient lus, le choix et le découpage on été faits par Alexandra Lemasson. Je n’ai pas non plus assisté aux répétitions. Comme je l’ai dit, j’avais déjà entendu Alexandra. Quant à Dominique Constanza, je connais son travail à la Comédie-Française. Je leur fais confiance à toutes les deux, ainsi qu’à Anne Kessler pour la mise en espace.

A chacune sa liberté. A chacune son domaine.

Lorsqu’on interroge l’auteur sur la mise en perspectives de son texte :

Anne Philipe a accompagné un immense comédien dans sa fulgurante carrière, elle a beaucoup contribué aux choix cruciaux qu’il a fait du TNP et du festival d’Avignon, elle a écrit sur cette expérience intime qu’elle a eue du théâtre.

Il y a une sorte de justice poétique à ce qu’un livre autour d’Anne Philipe trouve une « respirations » sur une scène de théâtre.


Les cartes blanches aux Comédiens-Français peuvent prendre les formes les plus diverses, de la performance à l’hommage, de la lecture à la mise en espace, de la disposition poétique au concert, autant de surprises à découvrir. Les comédiens établissent seuls le contenu de leur représentation et révèlent leur univers théâtral, poétique ou littéraire.

 

Théâtre du Vieux-Colombier / Comédie-Française 21, rue du Vieux-Colombier 75006 Paris
Tarif plein: 8€ – Tarif réduit : 6€. Placement libre
Réservation 01 44 39 87 00/01 – www.comedie-francaise.fr

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.