Sorties Cinéma du 14 mars 2012

CLOCLO

Parmi les sorties aujourd’hui, le très attendu Biopic Cloclo. Réalisé par Florent Emilio Siri avec Jérémie Rénier dans le rôle de Claude François, le film retrace la vie du chanteur jusqu’à sa mort tragique à l’âge de 39 ans. Hâte de voir si la performance de l’acteur, qui s’est préparé six mois pour tenir le rôle – car il ne suffit pas de ressembler à Claude François pour devenir Cloclo – aura autant de succès que le prodigieux La môme, avec Marion Cotillard.

38 TEMOINS

Un autre film attire particulièrement mon attention car il s’agit de l’adaptation d’un roman de Didier Decoin dont j’avais déjà parlé ici, Est-ce ainsi que les femmes meurent ?. Le film est réalisé, de surcroît, par l’excellent Lucas Belvaux, à qui l’on doit Un couple, Cavale, Après la nuit un tryptique cinématographique d’une habileté époustouflante, d’une lucidité tranchante. Cette fois, l’opus du réalisateur est porté par Yvan Attal et Nicole Garcia. Ca promet.

NOUVEAU SOUFFLE

Un film Autrichien, dans lequel le jeune Roman Kogler (incarné par Thomas Schubert) tente de se réinsérer dans la société après avoir purgé la moitié de sa peine. Asocial, le jeune homme trouve un boulot dans une morgue. C’est en croyant avoir trouvé sa mère qu’il partira finalement à sa recherche. Une quête de la mère, ça change un peu. Et ça promet d’être aussi intérêssant que le fameux BOY A, de John Crowley avec Andrew Garfield (qui incarnera prochainement Spiderman).

TERRAFERMA

Le nouveau film de Emmanuele Crialese, réalisateur de RESPIRO. Il nous raconte l’histoire de Filippo et sa famille, tous pêcheurs, qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Ils habitent une île au large de la Sicile, et rapidement s’impose à eux le choix de louer une partie de la maison aux touristes, toujours plus nombreux. Un jour, un groupe de clandestins s’échoue sur leur plage. Et là, ils devront faire d’autres choix… mais ne savent pas bien lesquels. Un film qui promet d’être fort, puisqu’il parle d’immigration clandestine, de valeurs morales, et surtout, du choc des cultures et des attitudes, donc.. sûrement de courage. A voir.

 

ALOIS NEBEL

Voilà un film d’animation en noir & blanc, qui a une double nationalité : Allemande – Tchèque. Nous sommes en 1989. Aloïs Nebel est chef de gare dans une petite station tchèque, non loin de la frontière polonaise. Il vit seul, mais quand le brouillard se lève, il croit voir les fantômes de son passé. L’irruption d’un étranger l’obligera à affronter ses cauchemars. L’irruption d’un étranger bouleverse sa vie. Réfugié dans la gare centrale de Prague, il croise celle qui lui donnera l’amour dont il a besoin pour sortir du brouillard de ses souvenirs.

Voilà pour ce qui nous semble intéressant cette semaine ! Vous en avez vu certains ? Vous avez envie de nous faire part de vos impressions ? N’hésitez pas à poster vos commentaires !

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.