Alanis Morissette is back !

Allez, je l’avoue volontiers, je suis fan d’Alanis Morissette depuis la première heure. C’était, je crois, en 1995. Ca fait pas tout à fait vingt ans, mais ça commence à dater. Cette chanteuse a le mérite de se coller à tous : arrangements, mélodie, (en bref pratiquement toute la musique), paroles… elle est extraordinaire, et dotée d’une voix exceptionnelle, reconnaissable entre toutes. Depuis le début, elle ne change pas. Elle reste la même. Elle évolue et sa musique garde cependant sa patte, ce quelque chose de si particulier qu’on adore.

Ses musiques  sont faites avec bien sûr beaucoup de guitare, son instrument de prédilection, mais on est loin de Shéryl Crow cependant car si elle adore le folk elle y mêle volontiers des rythmes isensés, des claviers, du piano, de l’harmonica, et j’en passe… beaucoup. C’est de la pop, c’est du rock, ça s’approche parfois un peu de l’électro, doucement. Elle est adepte des morceaux qui démarrent tranquillou pour se terminer très très forts… je dirais que sa musique fait strictement appel aux émotions, sans lourdeurs, sans pathos puisqu’il s’agit plutôt d’une musique assez pêchue.

Chanteuse engagée, qui aime profondément l’humain, et son public, elle a mis 4 ans avant de sortir ce nouvel album qui nous arrive cet été, et qui s’appellera : « Havoc and Bright Lights »

Elle sera en concert le 30 juin 2012 au Zénith de Paris, et… j’y serai ! :p

Guardian est le premier titre extrait de cet album, et je crois qu’il colle parfaitement à 2012, ET à mon état d’esprit. :) Enjoy !

Et pour aller plus loin dans le revival…

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.