Les revenants, bientôt sur Canal +

En voilà un filon qu’il est bon ! Après la nouvelle vague des vampires en tous genres, il était temps qu’on revigore un peu les morts-vivants et autres zombies ! On ne compte plus les films de la grande liste du genre. En revanche, si des séries TV se sont attaquées au domaine des vampires, il n’en a pratiquement pas été question pour les morts-vivants.

 Synopsis : Dans une ville de montagne dominée par un gigantesque barrage, le même jour, plusieurs personnes d’âges et de milieux différents, tous désorientés, cherchent à rentrer chez eux. Une adolescente de quinze ans, un petit garçon mutique, un jeune fiancé mort le jour de son mariage, un frère violent… Ils ne savent pas encore qu’ils sont morts depuis plusieurs années, qu’ils n’ont pas vieilli et que personne ne les attend.

 Canal + va donc nous donner bien du plaisir avec une nouvelle série diffusée à partir du 26 novembre : Les revenants. La séduisante campagne de pub de la chaîne nous incite bien évidemment à nous mettre dans la peau d’un zombie pour visiter les différents décors de la série. Magique. Ca se passe ici

 Les revenants est une création originale de Canal + basée sur le film éponyme de Robin Campillo (2004). On pourrait penser volontiers à Simetierre de Stephen King, sauf qu’ici… les revenants n’ont pas été conviés !

 L’ambiance pourrait aussi faire penser à Twin Peaks, puisque toute l’intrigue se déroulera dans une petite ville de montagne. Un endroit à part, donc, en marge du monde.

 Pour voir les 12 premières minutes du premier épisode, c’est ici.

 Chaque épisode (8 au total) dure 52 minutes, c’est donc une très belle série, et elle réunit un casting francophone assez intéressant : Gregory Gadebois, Samir Guesmi, Anne Consigny, Clothilde Hesme, Céline Sallette, etc..

 N’oubliez pas : soyez bien au rendez-vous le 26 novembre sur Canal+ ! (et faites un tour sur le site Les revenants.. mais revenez hein.. vivants !)

 

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.