[Concours] Gagnez « Sang d’encre » de Stéphanie Hochet… et + !

Bonjour à tous,

Aujourd’hui j’organise un concours un peu particulier. Il concerne à la fois la littérature (en premier lieu), le cinéma, l’art du tatouage et toute sa symbolique. Je vous propose de gagner Sang d’encre de Stéphanie Hochet, paru au début du mois et chroniqué sur Paris-ci la Culture, en répondant à quelques questions. Mais d’abord, vous devez savoir deux choses importantes :

Si le nombre de participants atteint 50 personnes (ce dont je ne doute absolument pas !), je fais dédicacer le livre pour le gagnant.

Si le nombre de personnes partageant l’article La Télé, c’est Sony sur les réseaux sociaux atteint 300 personnes, j’ajoute le DVD du film « La voie de l’encre – L’art du tatouage » réalisé par Pamela Valente et Pascal Bagot.

Le synopsis :

LA VOIE DE L’ENCRE a de nombreux niveaux de lecture. C’est un film sur l’Art, un film qui insiste sur l’esthétique des dessins Irezumi. Sur la peau humaine, le tatouage japonais inscrit de véritables chefs d’oeuvre. Un autre niveau de lecture est associé à une des grandes questions qui traverse la société japonaise aujourd’hui : l’équilibre entre tradition et modernité. Les jeunes japonais tatoués semblent plus intéressés au style occidental ou aux designs tribaux du Pacifique. D’année en année les apprentis se font plus rares. Le tatouage traditionnel japonais tournerait-il une page de son histoire ?

A propos de Sang d’encre, choix des libraires dans 20 minutes :

« Hypnotisant, inquiétant, mouvant, ce texte impressionne (et je choisis mon mot). Il est aussi absolument toi – et toi c’est de la concision et de la sensualité japonaise, de l’étrangeté sud-américaine – en concentré. De l’essence de parfum. Qui d’autre que toi écrirait, par exemple, cette minuscule merveille : « (son inconscient de fleuve) »?
Carole Zalberg

« J’ai été soufflée par ton texte, que j’ai lu d’une traite, que j’ai trouvé extrêmement fort et sensible, qui m’a bouleversée. Quel beau livre »
Nathalie Kuperman

« Sang d’encre est un texte très bref mais ô combien intense et troublant. Il y a du Faust et du Dorian Gray dans ce roman.
Comme l’encre du tatouage se diffuse sous la peau, les mots s’insinuent dans l’esprit pour le marquer durablement (définitivement?) après la lecture. » In cold Blog

Lire également ici l’article de Pierre Cormary.

Voici les questions :

Quel est le premier roman de Stéphanie Hochet ?

Quel est l’obsession du narrateur de son dernier roman ?

Quel est le titre italien des Ephémérides de Stéphanie Hochet ? (indice sur son site)

Il ne vous reste plus qu’à partager l’article sur la TV Sony au maximum pour espérer gagner également un DVD du film La voie de l’encre. Pour l’instant, les partages de l’article ne sont pas brillants : je vous rappelle qu’il faut atteindre 300 partages pour gagner le livre + le DVD ! Bon courage.

Laissez vos réponses en commentaire sur cet article, je vais surveiller les compteurs… :)

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.