La tectonique des plaques, Margaux Motin

On ne présente plus Margaux Motin, On la connaît surtout depuis 2008 grâce à son blog. Un peu comme Pénélope Bagieu dont la vie est tout à fait fascinante, si si.
En cinq ans, donc, Margaux Motin a non seulement réussi à se faire connaître du grand public, mais elle a aussi semble-t-il gagné le coeur des nanas fans de mode, de lifestyle, les nanas branchées en clair. Devenir THE référence au point qu’on s’arrache un sac griffé à son effigie, c’est quand même la classe.

Pourtant, Margaux Motin est l’archétype de la fille simple qui ne se prend pas la tête, et qui écrit et dessine sur ses petites histoires personnelles. Oui, tout simplement.
Dans La Tectonique des plaques, Margaux parle de sa nouvelle histoire d’amour avec son meilleur copain, de sa vie de maman un peu plus que trentenaire, de sa toute récente rupture et de sa façon très gamine, il faut bien l’avouer, d’envisager le présent (voire l’avenir).
C’est drôle, et c’est ce qui semble correspondre à la plupart d’entre nous. Son talent réside dans sa façon de peindre un quotidien qui nous ressemble : elle parvient à nous faire rire de ce qui est évident et commun grâce à cette façon assez impudique de parler de choses assez intimes.
Le seul hic, c’est que parfois, le langage de son double peut être un brin vulgaire, ce qui n’arrive radicalement jamais chez sa consoeur. Sur un volume comme La tectonique, ça peut faire beaucoup. Mais on l’aime quand même !

La tectonique des plaques, Margaux Motin, Tapas, Delcourt, 192 pages, mai 2013, 22,95€

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.