Le sexe des anges, de Xavier Villaverde

Le sexe des anges raconte l’histoire de Carla et Bruno, un couple plutôt bien installé, et Rai, qui surgit d’un coup dans leur vie. Rai est un prof d’arts martiaux qui, à ses heures perdues, pratique le Break Dance dans la rue avec ses copains squatteurs. Lui-même n’a pas vraiment de logement. C’est en aidant Bruno après une agression que Rai va s’immiscer peu à peu dans leur vie, et chacun verra son existence changer de direction.
Dans sa première heure, le film est assez réaliste et une certaine lenteur rend l’histoire qui naît entre les deux garçons plutôt crédible. Bruno est certain de ne pas être homosexuel, tout en avouant qu’être loin de Rai le fait terriblement souffrir, qu’il est devenu pour lui comme une drogue.
Après l’aveu, le film prend une tournure plutôt inattendue, faite de ruptures, de compromis, et pour finir dans une entente faite de silences impératifs et de règles auxquelles rares sont ceux qui peuvent obéir. On se demande jusqu’où veut nous emmener Xavier Villaverde, lui qui ne fait qu’un film par décennie : que peut-il bien nous avoir concocté, combien de temps son petit manège pourra-t-il tourner ?
Finalement, il choisit de surenchérir plutôt que d’arrêter la musique. Le couple perturbé et compromis devient un triangle consentant.
Le réalisateur semble avoir voulu illustrer l’impossibilité absolue, en laissant le spectateur dans l’expectative. Mais c’était joli.

Le sexe des anges Un film de Xavier Villaverde
Avec : Astrid Berges-Frisbey, Álvaro Cervantes, Llorenç González

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.