Le seigneur vous le rendra, Mahi Binebine

Le narrateur de ce magnifique roman que l’on pourrait peut-être classer parmi les plus belles fables contemporaines est un bébé que l’on surnomme Petit pain. Il se trouve que dès sa naissance, Petit pain est loué par sa mère aux femmes les plus démunies de la médina. Pour quelques sous garantissant la survie de la famille, elle prête son enfant aux femmes qui vont ensuite faire la manche, fortes de ce nourrisson qu’elles tiennent entre leurs bras. Mais l’enfant petit à petit devient inévitablement plus grand, malgré les efforts de la mère pour le maintenir à la taille d’un bébé en lui appliquant chaque jour des bandelettes très serrées. Plus tard, il devient si difficile de le faire passer pour enfant que tous les efforts sont fournis pour le faire passer pour infirme, ce qu’il finit par devenir…

Le seigneur vous le rendra raconte une enfance martelée par l’emprise familiale, et surtout maternelle, dans un Marco affamé où toutes les ruses sont bonnes pour gagner de quoi se nourrir. Ici l’auteur s’attache particulièrement à la vie de ce bébé qui va devenir adolescent, puis jeune homme, avec tout ce que son ascendance lui procure d’entraves pour s’épanouir et grandir normalement.

C’est avec humour et pourtant sans faux-semblants que Mahi Binebine nous emmène sur les sentiers de cette vie si particulière, faite d’humiliations, de bravoure, de chagrins, de craintes, de découvertes et de rencontres. Celles-ci parfois tragiques et inquiétantes, rapportant de lointains souvenirs inénarrables, parfois bénéfiques et inespérées.

Le seigneur vous le rendra est peut-être, avant toute chose, une belle illustration de la construction envers et contre tout ce qui contribue volontiers à maintenir au sol, quand bien même cette force provient de l’autorité, et pis encore, de ce qui a donné vie. C’est un livre qui parle de choix et de chemin, d’émancipation aussi.

Enfin, on se régale fabuleusement du chemin et de l’histoire de tous les personnages qui habitent ce livre : chacun porte en lui quelque chose de particulier, de profond et touchant.

Mahi Binebine a déjà publié plusieurs livres en France, parmi lesquels Terre d’ombre brûlée (Fayard, 2004), L’ombre du poète (Stock, 1997)… Le seigneur vous le rendra est son 9ème livre paru en France. De belles heures de lectures en perspective pour les retardataires.

Le seigneur vous le rendra, de Mahi Binebine, Fayard, février 2013, 208 pages, 18 euros.

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.