Pop Collection, de Kadebostany

Quel mot plus judicieux que Pop pour définir ce dans quoi l’on peut tout mettre afin de le partager ? C’est le pari de Kadebostany, de son Président, accompagné de la diva Amina avec cet album intitulé Pop Collection. Si Kadebostany est un pays imaginaire, leur musique est tout un monde sans frontières.

 L’envie de liberté était un bon point de départ à ce projet incroyable : créer un groupe portant le nom d’un pays, et faire de la musique un hymne à cette liberté artistique tant convoitée, si rare.

 R N’B, musique traditionnelle (espagnole ?), électro-dance, guitares, cuivres et rythmes endiablés fusionnent ensemble pour donner un style bien particulier à cette galette qu’on croquerait bien tant on l’écoute sans se lasser. Le meilleur, dans cet album trop court auquel on nous promet une suite (vite, vite), c’est que les kadebostaniens sont fabuleusement bons sur scène, et qu’il serait presque dangereux de ne les faire jouer que dans des petites salles tant ils font trembler les murs, tant le public en redemande.

 C’est parfois 2, 3 fois la même chanson en fin de concert, puisque le plaisir est authentique à chaque écoute, que la surprise nous guette au coeur du par coeur… terrible. Outre une présence indéniable de chacun des principaux acteurs du groupe (Le Président, la Diva), il y a ce subtile travail des musiciens, au jeu plutôt aérien, et surtout, cette capacité à la perfection pour l’ensemble de la scène. Vivement leur prochain passage à Paris, leur prochain album, et mon passeport Kadebostanien. (cf interview dans PILC Mag 19). Pour l’heure, on vous propose de beaux clichés pris lors de leur concert le 12 novembre au Nouveau Casino !

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.