LA GRANDE GUERRE – Carnet du Centenaire de André Loez et Nicolas Offerstadt

On vous conseille l’ouvrage suivant, car nul doute qu’après la lecture du roman de Pierre Lemaitre, vous aurez envie d’en apprendre davantage.

LA GRANDE GUERRE - Carnet du Centenaire
de André Loez et Nicolas Offerstadt


Ce livre qui contient une somme incroyable de documents inédits prend le contre-pied d’un récit qui se voudrait exhaustif mais compact, chronologique, et donc remâché. Ainsi, il propose 9 chapitres très illustrés (photos, cartes, et autres documents) qui chacun proposent d’aborder la guerre autrement : bien sûr, il y a un chapitre entier consacré aux années du conflit.
Mais il y a aussi les lieux de la guerre et qui dit Lieux de guerre dit destructions, mais aussi lieux de recueil et de reconstruction, de commémoration. Il s’agit ici de tout ce que recouvre le mot «lieu» et non de l’exploration de «tous les lieux», une belle nuance qui offre un autre regard. Un chapitre est consacré aux individus qui ont fait cette guerre : de près, de loin, les grands noms comme les anonymes. Tous ont joué un rôle, quel qu’il soit. Un chapitre savoureux est consacré aux mots de la guerre, où l’on apprend que la marmite est en fait un projectile de tranchée allemand, à éviter donc. Puis c’est au tour des objets, des témoignages, où l’on découvre journaux et documents officiels ou personnels.

Et la guerre ne serait pas la guerre si elle ne laissait pas de traces : c’est ainsi que 3 chapitres sont tour à tour accordés aux oeuvres inspirées par la Grande Guerre, aux traces qu’elle a laissées, puis aux travaux qui lui ont été consacrés, que ce fut pour maquiller les faits, ou pour au contraire faire éclater toute sa sanglante abomination. Un ouvrage très riche, avec un point de vue inédit et très complet, très abordable car non académique, ce qui est surprenant peut-être pour des auteurs issus du milieu universitaire : André Loez est docteur en histoire contemporaine, professeur agrégé en classes préparatoires (Lettres Supérieures), chargé de cours pour le 1er cycle à Sciences Po Paris, webmestre du Crid 14-18. Il a publié déjà plusieurs ouvrages consacrés à la Grande Guerre : La Grande Guerre, (La découverte, 2010, 14-18, les refus de la guerre. Une histoire des mutins (Gallimard Folio 2010), et avec Nicolas Offerstadt déjà, en 2005, Carnets secrets d’Abel Ferry (Grasset).

Nicolas Offerstadt quant à lui a publié, également sur la première guerre mondiale : 14-18 aujourd’hui : La Grande Guerre dans la France contemporaine (Odile Jacob 2010), Les fusillés de la Grande Guerre et la mémoire collective, (Odile Jacob, 1999 Réed 2009), Le chemin des Dames : De l’événement à la mémoire (Stock 2004).

Deux spécialistes donc qui publient aujourd’hui cet ouvrage particulier qui ressemble à un journal synthétisant l’un des plus grands conflits du siècle, chez Albin Michel, en partenariat avec France Inter et Mission Centenaire 14-18. C’est un bon début pour se documenter sans avoir peur de sa source.

LA GRANDE GUERRE – Carnet du Centenaire de André Loez et Nicolas Offerstadt, Albin Michel, 256 pages, Octobre 2013, 19,90 €

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.