La voleuse de livres au cinéma !

La voleuse de livres a eu beaucoup, beaucoup de succès à travers le monde entier il y a quelques années. Je me souviens qu’il y a quatre ou cinq ans, ce livre figurait en tête des livres préférés des blogueurs avec L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon, et La dernière danse de Mathilda de Tamara McKinley. Le fameux livre de Markus Zusak est désormais adapté au cinéma par Brian Percival !


L’histoire de Liesel, une jeune fille envoyée dans sa famille d’adoption allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle apprend à lire avec le soutien de sa nouvelle famille, et de Max, un réfugié Juif qu’ils cachent sous leurs escaliers. Pour Liesel et Max, le pouvoir des mots ainsi que leur propre imagination vont devenir leur seule échappatoire face à la guerre.

Ces dernières années les films autour de ce sujet ont été nombreux (La rafle, le Pianiste, etc..) et parmi eux quelques adaptations dont « Elle s’appelait Sarah » de Tatiana de Rosnay. Ici, pourtant, le sujet principal n’est pas la guerre : il s’agit de la lecture, des mots. Comme dans le Pianiste de Polanski, l’auteur se propose d’alléger un peu ce triste épisode historique avec l’art : ici, il ne s’agit pas du piano mais de la littérature.

Plus fort encore : la littérature se fait ici consolation, remède et échappatoire. Cependant, elle se fait aussi actrice de tous les risques, au travers d’une toute jeune fille…

On a hâte de voir ce que ça donne sur grand écran, et hâte également de savoir ce que les blogueurs en penseront ! :)

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.