L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire ikea, de Romain Puértolas

Pour son premier roman, Romain Puértolas fait très fort : salué par les libraires, les critiques, le public, son livre lui vaut parfois des comparaisons avec Jonas Jonasson, ou bien Paasilinna. Pas de doute, l’Ere actuelle est au low-cost et ça tombe bien : l’auteur nous invite à un voyage du genre, et plus précisément dans une armoire Ikea. C’est rocambolesque, frais, et pour tout dire un peu fou.
Si on jette un oeil à le site de l’éditeur, on constate que l’auteur est partout à la fois tant son succès est incontestable. Mais d’où vient-il ? Il nous est venu à l’idée, avant de pouvoir l’interroger, qu’il était en réalité un vrai-faux fakir, à l’image de son personnage Ajatashatru Lavash Patel (prononcez «J’attache ta charrue, la vache»).
Deux choses sont assez étonnantes dans cet ouvrage : d’abord, il faut avoir un sacré culot commun pour publier un roman avec un titre aussi long, mentionnant le roi du meuble en kit, sur une couverture jaune pétant, un roman qui soit plein d’humour de surcroît, à cette très difficile rentrée de septembre. Ensuite, et c’est là le plus intéressant, comment diable cet auteur a-t-il fait pour nous faire voyager autant, abattre tant de frontières, et déplacer son intrigue aussi magistralement avec pour point de départ «un fakir (…) resté coincé dans une armoire Ikea» ? On s’attendait à du romanesque carcéral, à un tour de magie Houdinien, à une pirouette suédoise sur lino flêché, et nous voilà en train de faire le tour du monde, migrant parmi les migrants… C’est quand même du génie, mais on a voulu en savoir davantage sur l’auteur, qui nous dit qu’il a déjà écrit son prochain roman. Glups. Ce type est extraordinaire.

L’extraordinaire voyage du Fakir… (etc), Romain Puértolas, Le dilettante, Aout 2013, 19 €

Article paru dans le PILC Mag n°19

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.