[Annonce] Vous ne vous conduirez plus jamais de la même façon.

La nouvelle campagne pour la Sécurité Routière tape très très fort en ce moment avec deux courts-métrages signés Rémi Bezançon et on vous promet qu’après avoir vu les deux films, « vous ne vous conduirez plus jamais de la même façon ».

Le premier court métrage s’intitule « Le sourire du pompier », et met en scène Mélanie Bernier et Baptiste Lecaplain dans un épisode post-dramatique, et plutôt traumatique de leur vie commune : elle est clouée dans un fauteuil roulant après un accident, lui n’appréhende plus la vie de la même façon non plus malgré les apparences. Ou comment montrer les conséquences d’un drame de façon très inattendue, avec des personnages remarquables.

 

Le sourire du pompier - bande annonce

Le second film s’intitule « Je vous aime très fort » et c’est sans doute le plus marquant des deux. Arié Elmaleh (que personnellement j’ai découvert grâce à ce court-métrage, et que je compte bien suivre par ailleurs), joue le rôle d’un papa, en compagnie de Lara Seldrum, qui est donc sa toute petite fille dans le film. Les deux personnages réapprennent, on le comprend, la saveur un peu amère des dîners à deux, du coucher sans la maman. On ne comprend pas ce qui a pu se produire, ni comment le papa fait pour incarner une telle force, une telle volonté d’aller de l’avant, et de porter sa fille et ce qu’il reste de sa famille. La fin du court-métrage nous révélera alors toute l’horreur, toute la tragédie qui a mené ces deux êtres à cette vie désormais à deux. Un dénouement complètement bouleversant, très très intense, très bien mis en scène.

 

Je vous aime très fort - bande annonce

Non seulement les personnages sont époustouflants, mais les scénarios montrent à quel point Rémi Bezançon maîtrise la narration, et par-dessus tout l’effet de surprise, en un temps qui rappelle celui de la nouvelle : tout doit être dit et représenté en un minimum  de temps. C’est une belle réussite et on espère que comme nous, vous approfondirez encore votre réflexion sur la conduite à tenir sur la route.

 

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.