VG Restaurant

Aujourd’hui on vous présente VG restaurant, qui propose des burgers mais pas que ! On est parties à trois gouter spécialement des burgers car on en avait une grosse envie et comme on avait vu passer la photo de leur feuilleté burger au guacamole avec des chips à l’intérieur, on s’est dit… que c’était l’heure de se laisser tenter.

Quand on arrive, on découvre un endroit sans prétention, à deux pas du métro Poissonnière, au 85 rue Lafayette dans le 10e. Les tables n’ont pas de nappes, ça fait un peu cantine nippone. Sauf qu’ici, on vous propose que du végétaRien, avec un option gracieuse du végétaLien. Vous avez le choix entre plurieurs burgers, mais aussi d’autres plats chauds dont un qui nous faisait particulièrement envie et attisait notre curiosité : le steak de saumon végétal. (?)

Finalement, pour vous servir, je me suis laissée tenter par le Mangez-moi burger. Miam. Un régal avec un steak de soja à l’intérieur, des champignons à la crème (délicieux !), de la tomate et de la salade. Le tout est servi avec une portion de frites maison, très fines, légères et croustillantes, et une boisson de votre choix pour 9,80€. Que demander de plus ?

Je suis en tout cas conquise par ce burger dégusté avec délectation : j’en aurais presque pris un second ! Mes collègues de table ont pris pour leur part le fameux burger au guacamole et chips… et ça n’avait pas l’air mal non plus !

Attention, le resto est plein le midi, assez calme le soir. On vous conseille donc d’y aller tranquillement un vendredi ou un samedi soir. Vous ne serez pas déçu(e)s ! Vous serez conqui(e)s par l’accueil de la patronne qui fait ses burgers maison et bio ! Oui oui ! Et même que vous pourrez l’observer cuisiner et profiter des odeurs pour vous ouvrir l’appétit ! :)

Pour en savoir plus et vous donner envie, voici la page facebook de VG restaurant !

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.