Art Paris Art Fair 2015 : Singapour à l’honneur

 

Du 26 au 29 mars 2015, Art Paris Art Fair réunit sous la nef du Grand Palais 140 galeries  d’une vingtaine de pays. Dirigée par Guillaume Piens depuis 2012, Art Paris Art Fair invite à la découverte  tout en présentant un panorama de l’art moderne et contemporain qui fait également la part belle au design, à la photographie et à l’édition d’art. Avec un renouvellement de 51% de ses exposants et 51% de présence étrangère en 2015, Art Paris Art Fair bénéficie d’une fréquentation en hausse constante, grâce à sa sélection rigoureuse mais également à son dynamisme et son approche pluridisciplinaire de la création contemporaine. Résolument tournée vers l’international, la foire se positionne comme un précurseur dans l’exploration de régions du monde dont la création est peu montrée en France. Art Paris Art Fair dévoile une autre géographie de l’art qui emmène les visiteurs à Casablanca, Bangkok, Zürich, Moscou, Bucarest ou encore Singapour…

Après la Russie et la Chine, Singapour et l’Asie du Sud-Est sont les invités d’honneur de l’édition 2015.

Cette invitation a été confiée à Iola Lenzi, commissaire d’expositions et chercheuse spécialiste de la scène Sud-Asiatique, auteure de l’exposition « The Roving Eye : Contemporary Art from Southeast Asia » présentée à la Fondation ARTER, Istanbul (Septembre 2014 – Janvier 2015).

Une plateforme d’une dizaine de galeries singapouriennes, dont Art plural Gallery, Art Seasons Gallery, Chan Hampe Galleries, Element Art Space, Yeo Workshop, iPreciation ou Sundaram Tagore Gallery  montrera la diversité des talents en provenance du Cambodge, de Birmanie, de Malaisie, d’Indonésie, de Singapour, des Philippines, du Vietnam et de la Thaïlande. Un programme de conférences et de vidéos viendra enrichir cette invitation inédite à Paris de la scène d’Asie du Sud-Est qui connaît un véritable essor.

L’Asie du Sud-Est sera également présente dans les galeries du secteur général, notamment l’artiste thaïlandais Navin Rawanchaikul chez Adler Subhashok, l’artiste birman Aung Ko chez Primo Marella, les vietnamiens Dinh Q. Le et Bui Cong Khanh chez 10 Chancery Lane,  les philippins Manuel Ocampo chez Nathalie Obadia ou Alfredo & Isabel Aquilizan chez Hélène Bailly.

Le secteur général pour cette nouvelle édition est profondément renouvelé avec l’arrivée de galeries d’art moderne comme Boisserée (Cologne), Luca Tommasi (Milan), Shchukin (Paris, New York), Michel Vidal (Paris), et d’art contemporain comme les zurichoises Plutschow, Andrés Thalmann, la londonienne Flowers,, les munichoises Tanit, Andreas Binder, Renate Bender, ou encore les stambouliotes Sanatorium et Krampf Gallery. sans parler des enseignes françaises comme Galerie Houg, Maria Lund ou Pierre-Alain Challier.

 

L’édition 2015 se distingue par un nombre record de 30 solo-shows, disséminés au sein de la foire pour renforcer la cohérence des accrochages et approfondir le travail d’artistes à découvrir ou à re-découvrir : Thomas Agrinier (Galerie Estace), Ruedi Bechtler (Galerie Ziegler), Fouad Bellamine (Frédéric Moisan), Léa Bénétou (Galerie Des Petits Carreaux), François Calvat (Galerie Pascal Vanhoecke), Aldo Chaparro (Spazio Nuevo), Paz Corona (Les Filles du Calvaire), Stéphane Crasneanscki (Ilan Engel), Gerardo Custance (Galeria Camara Oscura), Henni Alftan (Galerie Claire Gastaud), Gérard Fromanger (Galerie Caroline Smulders), Shaun Gladwell (Analix Forever), Herbert Hamak (Tanit), Ren Hang (Galerie Nicolas Hugo), Thomas Jorion (Insula), Philipp Lachenmann (Andreas Binder), Jane Lee (Sundaram Tagore Gallery), Frank Maier (Ambacher Contemporary), Yassine Mekhnache (Krampf Gallery), Mohamed Melehi (Loft Art Gallery), Radenko Milak (Duplex 100m2 & l’Agence à Paris), Paul Neagu (Allegra Nomad Gallery), Dawn Ng (Chan Hampe Gallery), Aurélie Pétrel (Galerie Houg), Jean-Pierre Pincemin (Galerie Jacques Elbaz), Lyndi Sales (Maria Lund), Sam Szafran (Galerie Claude Bernard), Swoon (Galerie L.J.) Renato Mambor (Pierre Alain Challier), Niloufar Banisadr (Galerie 55bellechasse), Ivan Messac (Baudoin Lebon).

Le secteur Promesses, inauguré avec succès en 2013 pour inciter à la découverte de nouveaux talents internationaux, accueille cette année douze galeries de moins de cinq ans d’existence qui participent pour la première fois à la foire. Cette spécificité d’Art Paris Art Fair permet à de jeunes enseignes françaises et internationales telles que les galeries ArchiRAAR (Bruxelles), Podbielski (Berlin), Christophe Gerber (Lausanne), Heinzer Reslzer (Lausanne), Jo Van Loo (Münich), TJ Boulting (Londres),  Cédric Bacqueville (Lille) ou Rivière / Faiveley (Paris) de se faire connaître tout en mettant en avant de nouveaux talents.

La section ArtDesign explore les frontières entre design et art contemporain et réunit pour sa 4e édition une dizaine de galeries et d’éditeurs présentant des pièces réalisées en série limitée par des talents contemporains. Elodie Palasse Leroux, journaliste rédactrice et créatrice du magazine internet Sleek Design, est chargée de la sélection 2015 qui accueille entre autres MiniMasterpiece, Nec Nilsson et Chiglien, School Gallery, l’Eclaireur, et s’étoffe avec la première participation de la galerie Carpenters Workshop au sein du secteur général.

Le programme VIP « A Paris au printemps » met en avant  l’exceptionnel renouveau de la scène artistique parisienne, les nouveaux lieux comme l’Appartement, la Fondation Louis Vuitton et son exposition inaugurale Les Clefs d’une passion, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, la Philharmonie de Paris, et les expositions Pierre Bonnard (1867-1947). Peindre l’Arcadie au Musée d’Orsay, Taryn Simon au Jeu de Paume, Pieter Hugo à la fondation Henri Cartier-Bresson, Carmen Perrin à la Maison de l’Amérique Latine, Mathieu Briand / Jérôme Zonder à la maison rouge, Mark Lewis au Bal… En mars 2015, la scène artistique singapourienne et d’Asie du Sud-Est investit la capitale française et s’expose dans de grands lieux parisiens : au Palais de Tokyo avec l’exposition L’Archipel secret (27 mars – 17 mai 2015) qui explore l’Asie du Sud-Est à partir de la plateforme qu’est Singapour et au Jeu de Paume avec la projection de l’œuvre Monologue du cambodgien Vandy Rattana dans le cadre de sa programmation satellite.

Informations pratiques :

Vernissage (sur invitation) : mercredi 25 mars 2015 de 18h à 22h

Horaires d’ouverture :

Jeudi 26 mars de 11h30 à 20h

Vendredi 27 mars de 11h30 à 22h

Samedi 28 mars de 11h30 à 20h

Dimanche 29 mars de 11h30 à 19h

Prix d’entrée : 22 € /11 € pour les étudiants et groupes

Catalogue : 20 €

www.artparis.com

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.