Emplacement réservé, Corine Jamar (Castor Astral)

Emma, huit ans, handicapée, a droit à un emplacement réservé devant la maison. Sauf que des voitures – de l’innocente familiale au panier à salade, en passant par le corbillard et la Porsche – s’y installent à la place de celle de sa mère. Celle-ci voit rouge et décide de prendre le taureau par les cornes. Si la bataille contre les égoïsmes de tout poil que mène cette jeune mère en colère pour défendre sa fille bien-aimée prend parfois des allures de corrida, l’humour est toujours présent. C’est une des plus jolies formes de l’amour.

Voilà un livre qu’on aurait bien tort de laisser de côté, comme on le fait trop souvent lorsqu’un livre touche un sujet tabou, politiquement non correct ou gênant. Emplacement réservé se compose de plusieurs chapitres à thèmes, un peu comme des nouvelles. On y découvre une mère (l’auteur), sa fille handicapée « multiple » âgée de 8 ans, et les difficultés que peut rencontrer une petite famille au quotidien. Ainsi, cet emplacement pour handicapés obtenu de longue haleine, fraîchement peint sur le bitume, aussitôt squatté par… la voiture d’un homme lui aussi handicapé.

Au fil de l’ouvrage, le jeu des surprises se multiplie. Aussi, la jeune maman réalise peu à peu qu’il est difficile d’avoir un enfant handicapé mais que sa fille n’est pas la seule handicapée au monde. Qu’on peut souhaiter tout le mal du monde aux gens qui piquent la place, on en revient toujours à une certaine humanité.

Le livre parle d’un sujet très grave, mais toujours avec humour. L’auteur fait aussi preuve d’une honnêteté et d’une clairvoyance assez touchantes. Plutôt qu’une mise en accusation, un plaidoyer, le livre apparaît comme un revirement de situation, une prise de conscience sur la place qu’on doit occuper dans un champ plus vaste de la société. Cette remise en perspective s’avère salvatrice pour l’enfant comme pour la mère.

De beaux moments sont à souligner aussi, des coups du hasard comme des coïncidences extraordinaires. Un livre nécessaire, doté d’une capacité à donner du plaisir au lecteur. A lire !

Emplacement réservé, Corine Jamar, Le Castor Astral, Octobre 2015, 170 pages, 15,90 €

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.