Wallis la scandaleuse, laissez tomber les princesses!

Avant Diana, Wallis

Journaliste britannique et ancienne correspondante de l’agence Reuters, Anne Sebba a publié une biographie de la célèbre épouse du duc de Windsor, ancien roi sous le nom d’Edward VIII, traduite en octobre dernier par les éditions Tallandier. C’est avec curiosité qu’on lit la vie de cette américaine, originaire du Sud, qui s’est retrouvé mêlé à un grand imbroglio politique et qui passionna, avant Diana, les foules.

Une séductrice

Wallis Warfield, dont le père mourut de tuberculose alors qu’elle n’avait que cinq mois, est décrite ici comme une jeune fille rebelle, intelligente, séductrice aussi. Anne Sebba émet des doutes sur sa personnalité et son physique, principalement au niveau gynécologique, qu’il paraît difficile de vérifier aujourd’hui. En tout cas elle se marie jeune avec un officier de marine, Win Spencer, qui révélera un goût certain pour la dive bouteille. Après un passage à Wahington, puis à Shanghai (où elle rejoint son mari) et quelques amants, Wallis divorce, se remarie. Et rencontre le prince de Galles.

Petite et grande histoire

Alors ce bel Edward… Il tombe sous le charme et se verrait bien convoler avec elle après une vie jusqu’ici très fantasque. Mais voilà, la belle est mariée. Et, au final, malgré le soutien de Churchill alors en pleine traversée du désert, le roi Edward VIII abdique pour pouvoir épouser celle qu’il aime. Beau comme de l’antique ! la suite est moins glorieuse et un peu galvaudée par l’auteur de la biographie. Le pacifisme des Windsor les entraîne à rencontrer Hitler, ravi de l’occasion. Il est avéré que le duc de Windsor était un « appeaser » de premier choix. Nombre d’historiens admettent aujourd’hui qu’il est probable qu’il ait transmis des informations militaires aux nazis et qu’on l’envoya aux Bahamas pour éviter un scandale et sa présence en Angleterre au moment où le risque de débarquement semblait grand…

Pour conclure

C’est tout le souci de ce type de biographie romancée où on apprécie la femme rebelle aux traditions (comme Diana) sans voir jusqu’où ces « rebelles » peuvent se tromper. Les amateurs de princesses auront de quoi lire, l’amateur d’histoire attendra encore une biographie sérieuse de ce couple sulfureux.

 

 

Sylvain Bonnet

Anne Sebba, Wallis la scandaleuse, traduit de l’anglais par Olivier Lebleu, Tallandier, octobre 2017, 416 pages, 20,90 €

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire et collaborateur de Boojum et ActuSF.