Un film, un genre

A partir de cette semaine, je vais vous faire découvrir quelques films qui m’ont marqué, un par genre. Plutôt que d’écrire un top 10, 20 ou 100 des meilleurs films selon moi qui correspondrait pour beaucoup à ce qui a été déjà fait, je préfère vous proposer une critique d’un film par genre qui m’a marqué. Ce ne sera pas forcément le meilleur film du genre (bien qu’il fera partie sans doute des meilleurs). J’expliquerai en introduction de chaque article pourquoi j’ai choisi ce film.

Il s’agira à chaque fois de réalisateurs différents et parfois je ne parlerai pas de mon premier choix (dans le cas où un article sur le même film existerait déjà sur le site). L’expérience prendra plusieurs mois et lorsque la quasi-totalité des genres aura été abordée, je réitérerai la formule avec d’autres œuvres.

Voici le programme sans ordre chronologique encore bien établi.

 

Western : L’homme Qui tua Liberty Valance de John Ford

Polar/Film noir : En quatrième vitesse de Robert Aldrich

Drame : Chaînes conjugales de Joseph Mankiewicz

 

Comédie : La dame du vendredi d’Howard Hawks

Comédie musicale : Un américain à Paris de Vincente Minelli

Film d’aventure : La forêt interdite de Nicholas Ray

 

Mélodrame : Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk

Historique : Barry Lindon de Stanley Kubrick

 

Guerre : Apocalypse Now de Francis Ford Coppola

Fantastique : Prince des ténèbres de John Carpenter

 

Horreur : Le masque du démon de Mario Bava

Actioner : Predator de John Mac Tiernan

Fresque : Il était une fois en Amérique de Sergio Leone

Science-fiction : Robocop de Paul Verhoeven

Heroic Fantasy : Conan le barbare de John Milius

Contes et légendes : Les contes de la lune vague après la pluie de Kenji Mizoguchi

Film d’animation : Jin-Roh, la brigade des loups d’Hiroyuki Okiura

Film de super-héros : Spider-Man 2 de Sam Raimi

Film de sabre : The blade de Tsui Hark

 

Mention spéciale : L’aurore de Frederich Murnau

Articles relatifs :

About François Verstraete

François VERSTRAETE, spécialiste des cultures obliques (manga, comics, SF, JdR, JCC, MMorpg) et du cinéma de genre