Nouvelle histoire de l’occupation, le point de vue allemand

L’occupation revisitée

 

Auteur récemment d’une histoire des paysans français (Perrin, 2016), Eric Alary est un spécialiste de la seconde guerre mondiale qui a beaucoup écrit sur la période de l’occupation allemande : citons par exemple La ligne de démarcation (Perrin, 2003), L’exode (Perrin, 2010). Au printemps dernier, il  a publié chez Perrin une Nouvelle histoire de l’Occupation vue cette fois-ci du point de vue allemand, nourri de travaux publiés des deux côtés du Rhin. Ce changement d’optique nous apprend il des choses nouvelles ?

 

La France était une poire à pressurer

 

En fait, on apprend ici tout simplement que la France, selon Hitler et l’ensemble des responsables allemands, devait être exploitée économiquement pour gagner la guerre. Rappelons que notre beau pays était une des principales puissances économiques du continent. Dès le début 1941, l’économie française est donc vassalisée par les nazis. Les achats allemands, facilités par un taux de change favorable au mark, leur permettent d’acheter massivement les produits français, au détriment de la population. Voilà ce que Vichy, obsédée par la recherche d’une collaboration d’État qui n’intéressait pas Hitler, n’a pas pu ou voulu voir.

 

Allemands et Français

 

Pour autant, le regard des simples soldats, voire de certains officiers francophiles comme Jünger, pouvait être différent. Si l’occupation ne fut pas correcte, nombre de soldats allemands l’ont été. Certains ont découvert un pays qu’ils ont trouvé magnifique. Beaucoup de permissionnaires ont profité de Paris et de ses plaisirs après être passé sur le front de l’Est. Un nombre restreint est tombé amoureux de la culture française, voire de femmes françaises : cela vaut aussi pour des prisonniers de guerre restés en France jusqu’en 1949. Voici donc un livre intéressant sur cette période sur laquelle on a pas fini d’écrire.

 

 

Sylvain Bonnet

 

Eric Alary, Nouvelle histoire de l’Occupation, Perrin, mars 2019, 432 pages, 24 €

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire et collaborateur de Boojum et ActuSF.