Le monde selon de Gaulle 2, les traits d’esprit du grand homme

Un historien émérite

On doit à François Kersaudy, spécialiste de la seconde guerre mondiale, des biographies de Churchill (Tallandier, 2001 et rééditée en 2015) et d’Hermann Goering (Perrin, 2009). Il a aussi livré des études dans la collection « maîtres de guerre » chez Perrin sur Hitler, Staline et MacArthur. Chroniqueur au Point.fr, il est assurément un historien doué de la capacité rare de vulgariser son savoir et ses recherches auprès du grand public. Il a entrepris pour Tallandier de publier une anthologie des réflexions de Charles de Gaulle, Le monde selon de Gaulle : le second tome vient juste de sortir.

 

De Gaulle prophète

 On sait grâce à Alain Peyrefitte et son C’était de Gaulle que le fondateur de la Ve République pouvait se montrer mordant, cruel et aussi visionnaire dans ses propos. L’ouvrage de François Kersaudy confirme ces traits. Le monde selon de Gaulle regroupe des extraits de discours, de conférences de presse et aussi des propos privés. Il y a de tout dans ce volume. Des moments de prescience, de l’humour, un peu de mauvaise foi aussi. Par exemple, il se montre ainsi très pessimiste sur les chances de l’Afrique lors des indépendances :

 

« Vous croyez que je ne le sais pas, que la décolonisation est désastreuse pour l’Afrique ? Que la plupart des Africains son loin d’être arrivés à notre Moyen Age européen ? »

Voilà un propos teinté de condescendance mais qui révèle aussi qu’il anticipait les conflits qui allaient frapper le continent durant les trente années suivantes. Cela ne l’empêcha pas pour autant de charger Foccart de mettre en place le système de la Francafrique afin de prolonger la tutelle française sur ces (très) jeunes états, quitte à appuyer des dictateurs sanguinaires. La raison d’Etat en action…

Sur l’Europe, il se révèle très vite conscient de la nécessité de la réconciliation franco-allemande ou de l’unification européenne tout en se révélant sceptique sur la naissance d’une nation européenne :

« Quand la nation européenne existera-t-elle ? Existera-t-elle seulement ? on peut se le demander. En tout cas, elle se conçoit pour l’instant difficilement… »

A relire, à méditer devant les échecs de l’UE…

 

La gouaille, l’humour

Mais le général de Gaulle pouvait aussi se montrer drôle, ainsi en évoquant sa mort :

« Je ne vais pas mal, mais rassurez-vous, un jour, je ne manquerai pas de mourir ! »

Ainsi avec sa femme en visitant le cimetière :

« La porte du cimetière est trop étroite. Comme il y aura peut-être quelques visiteurs quand je serai ici, il faudra percer le mur et ouvrir une seconde porte. »

 

Il y a de tout ça dans ce second volume du monde selon de Gaulle. De quoi se recueillir devant la pensée en action du plus grand homme d’Etat français du XXe siècle.

 

Sylvain Bonnet

François Kersaudy, Le monde selon de Gaulle 2, Tallandier, août 2019, 480 pages, 22,90 €

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire et collaborateur de Boojum et ActuSF.