Les Vikings, un mythe toujours vivant

Le spécialiste des hommes du nord

Professeur émérite de langue, littérature et civilisation scandinave à l’université de Caen, Jean Renaud a consacré la majeure partie de sa vie de chercheur aux vikings. Il a ainsi publié Les Vikings et la Normandie (Ouest-France, 1989), Les Vikings et les Celtes (Ouest-France, 1992) ou Rollon, chef viking (Ouest-France, 2006). C’est donc naturellement qu’il signe pour la collection « Vérités et légendes » dirigée par Emmanuel Hecht chez Perrin une synthèse intitulée sobrement Les Vikings. Et que peut y trouver le grand public ?

Qui furent-ils vraiment ?

On y apprend qu’ils ne portaient pas de casque à pointe, qu’ils possédaient des esclaves, qu’ils sont parmi les ancêtres des russes modernes, entre autres choses. Pas mal pour des sauvages dénoncés avec force par les chroniqueurs des IX et Xe siècles en France, avant que le roi Charles le simple ne donne à Rollon les terres qui formèrent bientôt le duché de Normandie. Leur réputation de guerriers était fameuse, songeons aux Berzerkers… On découvre aussi beaucoup de choses sur leur panthéon (récupéré par Marvel comics et maintenant les films qui vont avec) : Thor était ainsi leur dieu favori, bien plus qu’Odin.

Leur héritage

Quand on va en Normandie, on comprend vite que beaucoup d’habitants du cru s’imaginent être leurs descendants : ils ont en tout cas influencé la toponymie et aussi tout le vocabulaire lié à la mer. On leur doit aussi la colonisation de l’Islande, là où ont été consignés les sagas qui ont enflammé bien des imaginations. Grands navigateurs, les vikings sont allés jusqu’en Amérique (le Vinland) où on recherche activement leurs traces. Une preuve de plus de leur impact sur la culture européenne, y compris pour le pire : pensons à certains mouvements néonazis et à leurs délires païens autour d’Odin et du Valhalla. En tout cas, Jean Renaud nous donne ici un livre remarquable et très bien écrit.

 

 

 

Sylvain Bonnet

Jean Renaud, Les vikings, Perrin « vérités et légendes », septembre 2019, 352 pages, 13 €

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire et collaborateur de Boojum et ActuSF.