1914 la grande illusion

Premier tome d’un cycle

Voici ici la réédition d’un ouvrage paru en 2012 et réédité dans la collection poche « tempus » de Perrin, qui est en fait le premier volume d’un cycle d’ouvrages consacré par Jean-Yves Le Naour à la Grande guerre. Sous-titrée « la grande illusion » (certainement en hommage au classique de Jean Renoir), ce premier ouvrage est consacré à l’année 1914, au déclenchement et aux premières batailles du conflit.

 

Des évènement méconnus

Jean-Yves Le Naour réserve une bonne part de son récit aux circonstances qui ont amené au déclenchement du conflit. La responsabilité autrichienne, allemande et aussi russe est assez évidente. Les élites politico-militaires allemandes, persuadées de l’inéluctabilité d’un conflit, jouent un rôle de pousse au crime. On découvre aussi la panique qui s’empare des politiques français qui hésitent un temps à déclarer Paris ville ouverte (comme ce sera fait en juin 1940) pour éviter sa destruction. Et que dire de cette espionnite qui secoue la France durant le mois d’août 1914 qui amène la foule à lyncher des malheureux ?

 

Un général incapable

Notre historien ne se montre pas très tendre envers le général Joffre. Très bon logisticien, habile politique au fond, il se montre un stratège médiocre. Son plan XVII fait la part belle à l’offensive, à l’allant des troupes et néglige le fait que les allemands vont attaquer par le nord en passant par la Belgique (alors que Joffre est au courant du plan Schlieffen !). Le miracle de la Marne, il le doit à Galliéni, son ancien chef, qui voit les erreurs de l’armée allemande du général von Kluck qui dégarnit son flanc droit. Il s’en attribuera tout le mérite de la victoire mais échouera ensuite à chasser les allemands de l’Aisne : c’est le début de quatre ans de guerre.

Très bonne synthèse écrite avec beaucoup d’allant.

 

 

Sylvain Bonnet

Jean-Yves Le Naour, 1914 : la grande illusion, Perrin, mars 2016, 480 pages, 10 €

 

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire et collaborateur de Boojum et ActuSF.