Marie-Antoinette, une reine toujours vivante

Un sujet inépuisable

 

Depuis deux siècles, on ne compte plus les ouvrages consacrés à la dernière reine de France, Marie-Antoinette d’Autriche, adulée et haïe de son vivant. De Stefan Zweig à Antonia Fraser, nombreux et nombreuses sont ceux à s’être penchée sur cette figure singulière à la fin tragique. Biographe de son mari Louis XVI, Jean-Christian Petitfils propose ici un ouvrage collectif proposant de (re)lire la vie de Marie-Antoinette à travers les lieux dans lesquels elle a vécu. Et pourquoi pas ? Cela peut permettre de mieux saisir sa personnalité.

 

 

La belle équipe

 

Pour ce faire, Petitfils a demandé à une équipe d’historiens d’étudier certains lieux. On voit l’excellent Jean-Paul Bled écrire sur Vienne et ses palais, la Hofburg et Schönbrunn, lieu de l’enfance heureuse et familiale qu’elle cherchera à recréer à Versailles. Ainsi au Petit Trianon étudié par Jérémie Benoît ou au hameau de la Reine qu’on revisite avec Jean des Cars (qui y a consacré un livre). Jean-Christian Petitfils revisite la fameuse berline de Varenne et Cécile Berly les Tuileries (on ne peut pas dire que Marie-Antoinette y fut heureuse). En dernier lieu, signalons l’article d’Hélène Becquet qui revisite les lieux où sa mémoire perdure : Saint Denis et la chapelle expiatoire. L’ouvrage est intéressant et novateur. Marie-Antoinette continue de fasciner.

 

 

Sylvain Bonnet

 

Jean-Christian Petitfils (sous la direction de), Marie-Antoinette dans les pas de la reine, Perrin, mars 2010, 304 pages, 23 €

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire et collaborateur de Boojum et ActuSF.