La vie quotidienne des soldats romains à l’apogée de l’Empire, des hommes trop souvent oubliés

 

L’homme qui connaît tout (ou presque) de l’armée romaine

Professeur émérite à la Sorbonne, spécialiste d’histoire romaine et militaire, Yann Le Bohec était connu des étudiants par son manuel d’histoire romaine, coécrit par Marcel Le Glay et Jean-Louis Voisin, publié chez PUF en 1991. Dans le domaine de l’histoire militaire, on lui doit de nombreux ouvrages dont La guerre romaine (Tallandier, 2017) et deux biographies passionnantes : Spartacus (Tallandier, 2016) et surtout Lucullus (Tallandier, 2019). Il publie ce mois-ci un dernier ouvrage sur la vie quotidienne des légionnaires, toujours chez Tallandier.

Un soldat d’exception

Pourquoi l’armée romaine fut-elle si performante ? On en a quelques indices en lisant ce livre. Le Bohec nous apprend que ces soldats étaient choisis par une commission, étaient en (assez) bonne santé et soumis à un entraînement très rigoureux : hors période de guerre, le légionnaire passe son temps à cela. Et il valait mieux que ces hommes soient de parfait soldats, des machines à tuer car s’ils étaient blessés sur le champ de bataille, ils avaient peu de chance d’en réchapper (ou alors, c’était l’amputation du membre blessé).

Des droits et des devoirs

Le service durait longtemps. À la fin, ils devenaient citoyens et touchaient un pécule. Quelques-uns devenaient décurions (c’est-à-dire qu’ils devenaient membres du sénat de leur cité) mais la majeure partie devenait paysan. Enfin, la retraite leur offrait la possibilité d’épouser leur concubine, chose qui leur était interdite tant qu’ils étaient en service. Les règles n’étaient pas les mêmes pour les officiers de rang équestre ou sénatorial (du moins tant que ceux-ci étaient dans l’armée).

Très bon livre, à destination cependant d’un public d’amateurs.

 

Sylvain Bonnet

Yann Le Bohec, La vie quotidienne des soldats romains à l’apogée de l’Empire, Tallandier, novembre 2020, 336 pages, 20, 90 €

 

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire et collaborateur de Boojum et ActuSF.