Eugène de Beauharnais, l’autre fils de Napoléon

De l’histoire de la diplomatie au beau-fils de Napoléon

On lui doit une Histoire de la Prusse (Seuil, 2005) et d’une édition des traités du consulat et de l’empire publiés chez Nouveau monde de 2002 à 2004, Michel Kerautret est un spécialiste des relations franco-prussiennes et des relations internationales aux XVIIIe et XIXe siècles. Il publie en ce début d’année une biographie d’un homme qu’on pourrait qualifier d’illustre inconnu, Eugène de Beauharnais. Illustre car célèbre, de son vivant déjà et de par la place qu’il occupe dans la légende napoléonienne ; inconnu car, au fond, qui était cet enfant de Joséphine adopté par Napoléon.

Le destin contrarié d’un homme de devoir

Michel Kerautret restitue très bien l’itinéraire d’Eugène, rejeton de parents séparés issus de la noblesse d’Ancien Régime, marqué par la terreur qui emporte son père pourtant partisan de la Révolution. Bonaparte, fou amoureux de sa mère, le prend sous son aile et finalement s’attache à lui. Eugène ne réclame jamais rien, se montre dévoué et fidèle, le contraire même des frères du futur empereur ! Napoléon veille à sa formation militaire puis politique et en fait son vice-roi dans le royaume d’Italie. Eugène se montre un fidèle exécutant de sa politique, comme il se montrera un officier fidèle lors des campagnes de 1809 et de 1812 (il sauve les restes de l’armée après le départ de Murat en décembre 1812). Mais en 1814, il ne sut pas jouer pleinement ses cartes. Exilé en Bavière auprès de la famille royale auquel il est affilié grâce à sa femme, Eugène rentre dans le rang et meurt en 1824. Sans le savoir, il aura été un moment une carte politique (on pensa à lui comme régent au nom de Napoléon II) mais il fut que ce jeune garçon fidèle et loyal à celui qui avait son seul père. Bonne biographie.

 

Sylvain Bonnet

Michel Kerautret, Eugène de Beauharnais, Tallandier, janvier 2021, 400 pages, 23,90 €

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire et collaborateur de Boojum et ActuSF.