Batailles, une manière de revisiter l’histoire européenne

Des mythes qui perdurent

Longtemps, l’histoire apprise à l’école consistait en une série de batailles, perdues ou gagnées, où s’illustraient de grandes figures comme Vercingétorix, Clovis, Bayard ou Napoléon. Et cela marche pour bien des pays européens pour une raison simple : le continent européen a été forgé par la guerre, qu’elle soit dynastique, religieuse ou nationale. Maitresse de conférences à Sorbonne université, chercheuse en histoire militaire, Isabelle Davion a réuni une équipe pour cet ouvrage collectif, intitulé sobrement Batailles, visant à analyser ce phénomène des batailles fondatrices tant pour l’histoire que pour la mémoire. Dans l’équipe, on retrouve des chercheurs connus comme Yann Le Bohec, Jean-Louis Bruneaux, Pierre Cosme et d’autres moins (mais ils vont le devenir) comme Béatrice Heuser (qui co-coordonne également l’ouvrage) ou Éric Sangar.

 

Des défaites plus fondatrices que des victoires

 

Toutes les contributions sont de qualité. Une remarque s’impose d’emblée : les défaites marquent plus que les victoires. On le savait pour la France avec Waterloo, on découvre aussi que la bataille perdue de Culloden pour les écossais, de Kosovo Polje pour les serbes ou de la montagne blanche pour les tchèques jouent un rôle fondateur pour leur identité culturelle et nationale. Il y a aussi des batailles stupéfiantes d’un point de vue tactique, comme Cannes en 216 avant J.C., qui sont des impasses stratégiques (et les allemands, obsédés par cette bataille, le vérifieront à leurs dépens durant la seconde guerre mondiale). Et ces batailles jouent un rôle fondamental en termes de mémoire : on ne compte plus les commémorations ou les musées qui se construisent là-dessus. Une bataille ne se résume pas à   des schémas tactiques…

Un ouvrage passionnant.

 

Sylvain Bonnet

Isabelle Davion & Béatrice Heuser (sous la direction de), Batailles, Belin, novembre 2020, 319 pages, 33 €

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire et collaborateur de Boojum et ActuSF.