Le rêve de l’assimilation, un concept d’avenir

Jeune historien et sujet polémique

Agrégé de lettres classiques et ancien élève de l’école normale, Raphaël Doan est encore peu connu du grand public. On lui doit un ouvrage, Quand Rome inventait le populisme (Cerf, 2019), peu remarqué à sa sortie. Les éditions Passés composés ont publié au début de l’année 2021 Le rêve de l’assimilation, un essai sur l’histoire d’un concept devenu sujet à polémiques en France : faut-il intégrer ou assimiler les immigrés, particulièrement ceux issus du Maghreb et de religion musulmane ? Quid du multiculturalisme ?

Une idée d’empire liée à l’universalisme

À la lecture de cet ouvrage, la thèse est simple : l’assimilation de populations étrangères est un concept lié à l’idée d’empire, à vocation universelle. Ainsi, Raphaël Doan étudie les exemples des romains et des français mais aussi des grecs et des japonais, pourtant peu suspects a priori d’adhérer à cette idée selon une vulgate souvent transmise dans nos universités. On découvre ainsi des grecs, à l’époque d’Alexandre (un macédonien hellénisé, rappelons-le), qui assimilent des populations en Syrie, en Iran ou en Afghanistan, grâce à la présence attractive de leurs colonies. Idem pour les japonais même si le bilan en Corée est celui d’un échec… Et on pourrait en dire autant de l’Algérie française, Doan l’explique par la différence de nombre entre les populations européennes et arabes et par le racisme des colons bien sûr. Mais rappelons aussi que la France coloniale accueillait des députés noirs du Sénégal et que Gaston Monnerville, né en Guyane, fut président du Sénat. Impensable aux Etats-Unis à la même époque !

La France, un pays d’assimilation

La conclusion de l’ouvrage est un peu alambiquée, l’auteur ne sachant trop au fond comment traiter l’islam (après avoir consacré un chapitre très intéressant sur l’empire fondé par les musulmans au VIIe siècle, universaliste lui aussi). Il a pourtant raison d’insister sur la logique et la culture assimilatrice de la France républicaine, pour qui le multiculturalisme est incompréhensible. Les lois de 2004 et 2010 (celle-ci interdisant le voile intégral) visent non à stigmatiser mais à aligner les mœurs de certains musulmans sur le standard français afin de les assimiler. Et la meilleure façon au fond d’assimiler est le mariage mixte, d’épouser Zohra ou Nesrine. À lire en tout cas tant le sujet est d’actualité.

 

 

Sylvain Bonnet

Raphaël Doan, Le rêve de l’assimilation, Passés composés, janvier 2021, 345 pages, 22 €

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire et collaborateur de Boojum et ActuSF.