Perversité Archive

  • Alphonse est un contrôleur de la RATP qui s’assume, l’époux d’une Clarisse claudiquante et râleuse, l’amant clandestin d’une Lili hyper préciseuse. Un beau matin, en se brossant les dents, il...

    Les affreux, de Chloé Schmitt

    Alphonse est un contrôleur de la RATP qui s’assume, l’époux d’une Clarisse claudiquante et râleuse, l’amant clandestin d’une Lili hyper préciseuse. Un beau matin, en se brossant les dents, il...

    Continue Reading...

  • Anne-Sylvie Sprenger vient de publier son quatrième roman chez Fayard. Dans ses histoires, il est souvent question de mort, et parfois même de désir de mort. Le désir est d’ailleurs...

    Anne-Sylvie Sprenger : un écrivain qui flirte avec le mal

    Anne-Sylvie Sprenger vient de publier son quatrième roman chez Fayard. Dans ses histoires, il est souvent question de mort, et parfois même de désir de mort. Le désir est d’ailleurs...

    Continue Reading...

  • Avec Vorace, Anne-Sylvie Sprenger faisait une entrée remarquée en littérature. Sale fille confirmait son talent. La veuve du Christ, inspiré d’un fait divers polonais démontrait qu’on peut encore faire d’une...

    Autoportrait givré et dégradant, Anne-Sylvie Sprenger

    Avec Vorace, Anne-Sylvie Sprenger faisait une entrée remarquée en littérature. Sale fille confirmait son talent. La veuve du Christ, inspiré d’un fait divers polonais démontrait qu’on peut encore faire d’une...

    Continue Reading...

  • Lorsqu’un romancier s’empare un tant soit peu d’un fait divers, on craint toujours qu’il ne tombe dans le cliché, ne verse dans le pathétique ou le spectaculaire, ou pire, qu’il...

    Belle famille, Arthur Dreyfus

    Lorsqu’un romancier s’empare un tant soit peu d’un fait divers, on craint toujours qu’il ne tombe dans le cliché, ne verse dans le pathétique ou le spectaculaire, ou pire, qu’il...

    Continue Reading...

  • La preuve est le second volet de la trilogie des jumeaux, écrite par Agota Kristof. Dans Le Grand Cahier, deux jeunes garçons étaient recueillis par leur grand mère à cause...

    La preuve, Agota Kristof

    La preuve est le second volet de la trilogie des jumeaux, écrite par Agota Kristof. Dans Le Grand Cahier, deux jeunes garçons étaient recueillis par leur grand mère à cause...

    Continue Reading...

  •   Jessica Tignard est une adolescente prodige. Fille chérie de ses parents, élève modèle, jeune beauté à succès, reine des castings : tout lui réussit tant est si bien qu’elle...

    Les infernales, de Stéphanie Hochet

      Jessica Tignard est une adolescente prodige. Fille chérie de ses parents, élève modèle, jeune beauté à succès, reine des castings : tout lui réussit tant est si bien qu’elle...

    Continue Reading...

  • Nous arrivons de la Grande Ville. Nous avons voyagé toute la nuit. Notre Mère a les yeux rouges. Elle porte un grand carton et nous deux chacun une petite valise...

    Le Grand Cahier, Agota Kristof

    Nous arrivons de la Grande Ville. Nous avons voyagé toute la nuit. Notre Mère a les yeux rouges. Elle porte un grand carton et nous deux chacun une petite valise...

    Continue Reading...

  • On dit de Jean-Baptiste del Amo qu’il relit toutes ses phrases à voix haute pour en éprouver la beauté, à la manière de Flaubert. On lui reconnaît volontiers ce style...

    Ô consciences laides ornées de beauté… à propos de : Le sel, de Jean-Baptiste del Amo

    On dit de Jean-Baptiste del Amo qu’il relit toutes ses phrases à voix haute pour en éprouver la beauté, à la manière de Flaubert. On lui reconnaît volontiers ce style...

    Continue Reading...

  • A l'occasion de la sortie de La Distribution des lumières, Stéphanie Hochet a accepté de livrer un entretien passionnant au cours duquel elle revient sur les thèmes clés de son dernier roman : exil, langage, perversité, amour, sensualité. Son dernier roman donne la parole à trois personnages complexes liés par la perversité, opposés dans la douleur.  Rencontre.

    « On écrit pour devenir quelque chose », Entretien avec Stéphanie Hochet

    A l'occasion de la sortie de La Distribution des lumières, Stéphanie Hochet a accepté de livrer un entretien passionnant au cours duquel elle revient sur les thèmes clés de son dernier roman : exil, langage, perversité, amour, sensualité. Son dernier roman donne la parole à trois personnages complexes liés par la perversité, opposés dans la douleur. Rencontre.

    Continue Reading...

  • Pasquale Villano a quitté son pays natal, l’Italie, dont il ne supportait plus la politique ni l’esprit. Il trouve refuge auprès d’Anna Lussing, jeune professeur de musique au lycée de Mortissieux, petite ville située au ban de Lyon.  Pasquale ne se doute pas un instant que d’autres êtres s’intéressent à sa bien aimée : Aurèle, une adolescente qui se cherche loin des béatitudes de l’enfance, déjà ; et son demi-frère attardé, Jérôme. Aurèle nourrit en effet une passion obsessionnelle pour Anna Lussing dont on ne connaît pas exactement la réelle nature. Elle partage peu à peu cette passion dévorante avec Jérôme, qui, s’il est attardé, n’en éprouve pas moins des sentiments de plus en plus puissants. De ces quatre personnages, seule Anna, adulée entre tous, n’aura absolument pas voix au chapitre. Pour autant… sera-t-elle la seule victime du triangle ?

    Triumvirat des cieux mortels, à propos de La distribution des lumières de Stéphanie Hochet

    Pasquale Villano a quitté son pays natal, l’Italie, dont il ne supportait plus la politique ni l’esprit. Il trouve refuge auprès d’Anna Lussing, jeune professeur de musique au lycée de Mortissieux, petite ville située au ban de Lyon. Pasquale ne se doute pas un instant que d’autres êtres s’intéressent à sa bien aimée : Aurèle, une adolescente qui se cherche loin des béatitudes de l’enfance, déjà ; et son demi-frère attardé, Jérôme. Aurèle nourrit en effet une passion obsessionnelle pour Anna Lussing dont on ne connaît pas exactement la réelle nature. Elle partage peu à peu cette passion dévorante avec Jérôme, qui, s’il est attardé, n’en éprouve pas moins des sentiments de plus en plus puissants. De ces quatre personnages, seule Anna, adulée entre tous, n’aura absolument pas voix au chapitre. Pour autant… sera-t-elle la seule victime du triangle ?

    Continue Reading...

  • Entretien avec Anne-Sylvie Sprenger à l’occasion de la sortie de La veuve du Christ Editions Fayard Anne-Sylvie Sprenger semble avoir un goût particulier pour les romans extrêmes. Non qu’ils fassent...

    Anne-Sylvie Sprenger : le pire au service du meilleur

    Entretien avec Anne-Sylvie Sprenger à l’occasion de la sortie de La veuve du Christ Editions Fayard Anne-Sylvie Sprenger semble avoir un goût particulier pour les romans extrêmes. Non qu’ils fassent...

    Continue Reading...

  • Tu ne tenteras point ton bourreau à propos de La tentation du Christ de Anne-Sylvie Sprenger Pour son dernier roman, La veuve du Christ, Anne-Sylvie Sprenger s’est inspirée d’un fait...

    Tu ne tenteras point ton bourreau, à propos de La veuve du Christ, de Anne-Sylvie Sprenger

    Tu ne tenteras point ton bourreau à propos de La tentation du Christ de Anne-Sylvie Sprenger Pour son dernier roman, La veuve du Christ, Anne-Sylvie Sprenger s’est inspirée d’un fait...

    Continue Reading...

  • Cette première lecture de Stéphanie Hochet est une belle découverte. Le personnage de Karl se situe loin des clichés d'adolescence banale. Le fait qu'il fut atteint d'un cancer laissait craindre un certain pathétique romanesque mais il n'en est rien. Le plus cruel, dans le roman, n'est pas le mal, mais le personnage lui-même. « Combattre le mal par le mal ».

    Je ne connais pas ma force, Stéphanie Hochet

    Cette première lecture de Stéphanie Hochet est une belle découverte. Le personnage de Karl se situe loin des clichés d'adolescence banale. Le fait qu'il fut atteint d'un cancer laissait craindre un certain pathétique romanesque mais il n'en est rien. Le plus cruel, dans le roman, n'est pas le mal, mais le personnage lui-même. « Combattre le mal par le mal ».

    Continue Reading...

  • Voilà un bien joli titre pour nommer ce qu'est la vie d'un homme, poussé dans la vie par d'autres hommes avant lui, qui plus tard devra à son tour ériger chez l'autre vertu et sagesse.

    Printemps, été, automne, hiver.. et Printemps : Kim Ki-Duk

    Voilà un bien joli titre pour nommer ce qu'est la vie d'un homme, poussé dans la vie par d'autres hommes avant lui, qui plus tard devra à son tour ériger chez l'autre vertu et sagesse.

    Continue Reading...

  • Présentation de l’éditeur Douce, modeste, sans beauté, Julie est amoureuse. D’une jeune femme dont elle rêve d’être la victime. Petite bonne auprès de vieilles dames qu’elle adore, elle les accompagne...

    Sale fille, Anne-Sylvie Sprenger

    Présentation de l’éditeur Douce, modeste, sans beauté, Julie est amoureuse. D’une jeune femme dont elle rêve d’être la victime. Petite bonne auprès de vieilles dames qu’elle adore, elle les accompagne...

    Continue Reading...

  • [Présentation de l'éditeur : En 1903 à Ropraz, dans le Haut-Jorat vaudois, la fille du juge de paix meurt à vingt ans d'une méningite. Un matin, on trouve le cercueil...

    Le vampire de Ropraz, de Jacques Chessex

    [Présentation de l'éditeur : En 1903 à Ropraz, dans le Haut-Jorat vaudois, la fille du juge de paix meurt à vingt ans d'une méningite. Un matin, on trouve le cercueil...

    Continue Reading...

  • {Présentation de l’éditeur : Nous sommes en 1942: l’Europe est à feu et à sang, la Suisse est travaillée de sombres influences. A Payerne, rurale, cossue, ville de charcutiers « confite...

    Un juif pour l’exemple, de Jacques Chessex

    {Présentation de l’éditeur : Nous sommes en 1942: l’Europe est à feu et à sang, la Suisse est travaillée de sombres influences. A Payerne, rurale, cossue, ville de charcutiers « confite...

    Continue Reading...

  • Ogresse et vorace, Clara « Grand » grossit à mesure que Frédéric, son amant, maigrit. Nourrir, n'est-ce pas le talent du sentiment d’amour ? Elle le dévore semble-t-il, et lorsqu’on se fait cette réflexion, on ne croit pas si bien penser…

    Je mange donc je suis, à propos de Vorace, d’Anne-Sylvie Sprenger

    Ogresse et vorace, Clara « Grand » grossit à mesure que Frédéric, son amant, maigrit. Nourrir, n'est-ce pas le talent du sentiment d’amour ? Elle le dévore semble-t-il, et lorsqu’on se fait cette réflexion, on ne croit pas si bien penser…

    Continue Reading...

  • A propos de L’apocalypse selon Embrun de Stéphanie Hochet (Prix Lilas 2009 pour Combat de l’amour et de la faim, chez Fayard) « Maman, maman ? Dis-moi qui t’inspire le...

    L’apocalypse maternelle

    A propos de L’apocalypse selon Embrun de Stéphanie Hochet (Prix Lilas 2009 pour Combat de l’amour et de la faim, chez Fayard) « Maman, maman ? Dis-moi qui t’inspire le...

    Continue Reading...


Get Widget