"Colorer la douleur", à propos de La petite fille qui voulait devenir Papillon, de Elisabeth Robert

Dans le dernier livre paru dans la collection jeunesse
des Editions Volpilière,une petite fille caresse le doux
rêve de devenir papillon. Sara-Léa, c’est son nom,
s’obstine à vouloir voler, au risque de se heurter à la
 dure réalité.
Ce petit compte rappelle un peu Emilie Jolie, sauf que
Sara-Léa ne veut pas voler  pour fuir sa peur du noir,
mais plutôt pour atteindre un but bien précis, réaliser  
un souhait qui lui vient du plus profond du cœur.
Sous la plume d’Elisabeth Robert, et les douces illustrations de Cécile Vallée,
ce petit conte fait de soie colorée et rassurante aborde avec finesse le moment
où la mort endeuille l’univers de l’enfant. A n’en pas douter il faut se le
procurer car c’est une merveille.

La petite fille qui voulait devenir Papillon, de Elisabeth Robert ;
Illustrations Cécile Vallée, Editions Volpilière, Mars 2010, 28 pages, 9 €,
à partir de 5 ans.

Article paru pour la première fois dans le Magazine des Livres n°24

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.