FLEEP de Jason Shiga, chez Cambourakis

FLEEP, c’est l’histoire de Jimmy. Il entre un jour dans une cabine téléphonique, et soudain, c’est le noir complet. Quand il fait à nouveau jour dans la cabine, Jimmy constate qu’elle est entourée… de béton. Au-dessus, en-dessous, à droite comme à gauche Jimmy est encerclé par le béton. Que s’est-il passé ?

Jimmy semble s’orienter vers un tremblement de terre, puis peu à peu vers un attentat. Ainsi serait-il enseveli, dans sa cabine, comme les autres cabines de la rangée, sous un amas de béton appartenant à une ambassade au nom improbable. (!) L’ambassade Simbianaise !

Une partie de nous se dit alors qu’en fait, Fleep n’est pas autre chose qu’une histoire de… flippe ! Jimmy n’est en fait qu’un hyper angoissé qui au moment d’appeler sa dulcinée a sans doute eu un gros coup de chaud, s’est évanoui, et alors nous suivons en fait les pérégrinations de son esprit angoissé… Pas si vite !

La petite BD d’un noir de jais ne peut en aucun cas être résolue comme une vulgaire équation de 3ème. Il se trouve que Jimmy est par ailleurs doté d’un esprit hyper pragmatique capable de calculer précisément la quantité d’oxygène dont il dispose et de surcroit, le nombre d’heures lui restant à vivre !

Inutile de donner la solution ici : je vous invite plutôt à découvrir ce petit bijou discret qui vous emportera peut-être quelques minutes au fonds d’un gouffre d’angoisse.. car il a ce pouvoir, indéniable, de vous installer très inconfortablement dans une cabine téléphonique entourée de béton, avec pour unique compagnon un téléphone qui ne mène nulle part et un dictionnaire… de russe ! Bref, il est un instant très très angoissant, et ça, c’est une performance pour une BD ! A lire !!

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.