Collectif contre le dépouillement de l’école

Parce que la Culture doit pouvoir compter sur l’Ecole.

Parce que cette dernière est un pilier, un outil indispensable à la compréhension de la Culture.

Parce qu’on attaque ce pilier depuis des années toutes appartenances politiques confondues.

Parce qu’on ne peut plus dire que le « plus beau métier du monde » c’est celui d’instituteur.

Alors il me semble qu’un petit appel à signatures s’impose sur Paris-ci la Culture : rendez-vous sur le site du Collectif contre le dépouillement de l’école.

Au début de l’année, on attaquait déjà Tick’art, maintenant supprimé, et on avait ici même consacré un dossier important à cette affaire qui n’a pas été relayée, ou si peu (Libération, Rue 89) par la presse. Il s’agissait d’un dispositif de facilitation de l’accès à la culture. L’Ecole, elle, est un des principaux fondements de notre culture. Elle n’est pas qu’un simple vecteur, un ticket d’entrée tombé du ciel. Elle est, pour peu qu’on puisse encore y accéder et en retirer ce qu’elle est censée apporter, dans de bonnes conditions, le début même de la culture, individuelle et collective.

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.