Qui se cache derrière « Luzycalor » ?

Le blog de Chrystèle, Luzycalor, s’intitule en fait « Le monde de ma fenêtre ». Elle parle, comme ici sur Paris-ci la Culture, de cinéma, de séries TV, de littérature, d’expos, de musique, de voyages…  Une personne curieuse et qui aime partager, par cette fenêtre ouverte sur l’extérieur. C’est la magie d’un blog : il est à la fois le reflet de cette curiosité, de ce regard qu’on pose sur le monde, qu’on l’observe de loin ou avec précision, avec une paire de jumelles ; il est aussi cette fenêtre par laquelle peuvent entrer d’autres regards, et puiser dans ce qu’on a pu dénicher une autre source de passion. Merci à Chrystèle d’avoir répondu à mes questions.

Chrystèle, depuis quand bloguez-vous ?

J’ai commencé l’aventure il y a un peu plus d’un an maintenant, en avril 2010.

Qu’est-ce qui vous en a d’abord donné l’envie ?

Je suis chef de projet sur le web de profession doublé de responsable éditorial de quelques-uns des sites que je gère. Je suis donc amenée très régulièrement à manipuler des plateformes de gestion de contenus. Entourée par ailleurs de blogueuses, j’ai tout naturellement décidé de me faire une opinion sur ce que propose le web en matière de plateformes fonctionnelles, faciles d’accès et offrant un hébergement gratuit. J’ai alors dirigé mon choix vers canalblog. D’abord l’écriture d’un premier papier pour voir (je me souviens il s’agissait d’un article sur le film de Julie Delpy – La Comtesse – écrit au débotté) puis un deuxième, un troisième …je me prends alors au jeu du partage, des commentaires, et surtout de l’écriture. Très vite bridée par Canalblog, je migre sous wordpress. Aujourd’hui, j’adore ce que je fais et les relations que j’ai réussi à construire.

Bloguer, c’est pas un peu chronophage ?

Bloguer est chronophage certes mais quand on aime on ne compte pas. C’est devenu pour moi un véritable loisir et j’arrive sans problème à trouver le temps de m’y consacrer en jonglant entre ma profession et ma vie de famille.

Vous envisagez d’arrêter un jour ?

Pour le moment l’idée ne m’a « presque » pas effleurée. C’est vrai que parfois la source se tarit un peu et que bloguer demande une animation quasi constante qui peu paraître contraignante. Toutefois j’ai remarqué que plus j’écris, plus j’ai envie d’écrire et plus l’écriture devient fluide. Je considère aujourd’hui que c’est une vraie chance pour moi de partager mes passions surtout quand le retour est positif et je dois dire que de ce côté-là je n’ai pas à me plaindre. Arrêter un jour, peut-être, sans doute, mais pas pour tout de suite.

Si je devais vous demander deux monuments par thème de votre blog, deux en ciné, deux littéraires, etc, vous me répondriez quoi ?

Très difficile comme question car faire le choix de deux monuments par thématique est vous me l’accorderez assez réducteur. Le monde de la culture est tellement vaste. Mais je comprends que l’on ne puisse pas ici dérouler des inventaires à la Prévert :)

Alors si je dois choisir, je dirais que ma passion pour le cinéma s’est révélée lorsque j’étais étudiante à la Sorbonne et que je pouvais me rendre fréquemment dans les cinémas d’art et d’essai qui entourent la fac. Les Capra (notamment La Vie et Belle), Cukor et autre Billy Wilder m’ont donné le goût du septième art. Vous voyez je triche un peu, en citer deux me paraît tellement dur…Fellini aussi avec Huit et demi et Pasolini avec Le Décaméron, Théorème ou pire encore Salo ou les 120 journées de Sodome m’ont marquée. Enfin Lynch avec Elephant Man. Allez j’arrête…

En littérature, je dirais que Le Mur de Sartre, des Souris et des Hommes de Steinbeck et le Pavillon des cancéreux de Soljenitsyne sont pour moi des incontournables.

Enfin en musique, si mes jeunes années ont été bercées par le Requiem de Mozart, les chansons de Brel, Brassens et Barbara, je me suis très vite plongée dans l’univers du Rock avec David Bowie (Life on Mars) et Lou Reed (Transformer).

Vous arrive-t-il parfois de voir un film, de lire un livre, ou bien de vous promener dans la rue en pensant déjà que vous voudriez partager ce moment, ou vos impressions sur votre blog ? En quelque sorte, percevez-vous clairement le moment où vous éprouvez le besoin, ou l’envie, de bloguer quelque chose ?

J’ai remarqué qu’il est toujours  plus facile de s’exprimer sur les choses que l’on aime plutôt que sur d’insipides ou de mauvaises. Mon leitmotiv au départ consistait à parler de mes coups de cœur ou de mes coups de gueules mais finalement, j’ai plus souvent envie de parler de ce que j’ai aimé, ça m’inspire et l’envie d’écrire me vient naturellement. Alors oui du coup je sais assez précisément lorsque je souhaite écrire sur un événement.

Vous surfez un peu sur les autres blogs ?

Oh que oui ! Il y a sur la toile de véritables talents à tout point de vue.

Quels sont ceux que vous consultez le plus fréquemment ?

J’adore les Carmadou : http://carmadou.blogspot.com/ , un couple qui blogue d’une seule voix et partage ses goûts dans le domaine de la culture.

J’aime aussi beaucoup l’univers d’Asphodèle, ses lectures et son humour : http://leslecturesdasphodele.wordpress.com/

Une découverte récente : Liten Blomma : http://litenblomma.wordpress.com/ Un blog sur les cultures et littératures des pays nordiques et scandinaves…

La dernière phalange : http://www.ladernierephalange.com/ aussi m’inspire beaucoup.

Mais également Chrys et son journal : http://lejournaldechrys.blogspot.com/ , Océane : http://lejournaldechrys.blogspot.com/ et ses prises de position, Paris Pêle-Mêle, sa jolie plume et sa bonne humeur communicative : http://www.parispelemele.fr/, My little Discoveries et ses voyages : http://mydiscoveries.canalblog.com/

En cinéma l’excellent Chat masqué : http://lechatmasque.wordpress.com/ et Potzina : http://ilovecinema-potzina.blogspot.com/

En musique Who cares really ? : http://woocares.wordpress.com/ et Nom de Zeus ! : http://nomdezeusfabuleux.wordpress.com/

Bien évidemment mon amie Vert Cerise : http://www.vertcerise.com/

Voilà ce sont ceux que je consulte le plus fréquemment. Mais j’en consulte bien d’autres encore…

Salomé, Gustave Moreau

Vous est-il arrivé de rencontrer d’autres blogueurs ?

Je connais, parce que nous avons travaillé (ou travaillons encore) pour la même structure, Laëtitia de Vert Cerise, Anne-Solange de Cachemire et Soie et Nadia de Nizzagirl. D’ailleurs, je leur dois beaucoup car elles ont été (parfois sans le savoir) un peu mes inspiratrices. En tout cas à force de les entendre parler avec conviction de leur « entreprise », j’ai été motivée pour créer mon propre blog et m’exprimer sur les sujets qui me passionnent.

En outre, je participe depuis peu à un projet vraiment intéressant (dont je ne souhaite pas encore parler) qui implique de travailler avec plusieurs autres blogueuses d’univers différents comme la mode, beauté, gastronomie, communication, culture, design… Pour mener à bien ce projet nous sommes amenées à nous rencontrer entre blogueuses.  Donc oui, j’ai déjà rencontré d’autres blogueuses.

Je tiens également à souligner que les rapports et échanges virtuels que la création de mon blog ont généré sur la toile m’ont également permis de faire de très jolies rencontres. Virtuelles certes mais non moins enrichissantes.

Quels outils de référencement vous utilisez ?

Aucun. Le référencement naturel (échange de liens, mots clés dans les articles)

Quel est le maître mot de votre blog ?

Le goût de l’écriture et l’envie de partager. Oui créer un blog ne peut réellement marcher que si l’on a envie de partager avec les autres.

Son adresse

http://www.luzycalor.com

 

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.