La nonne et le brigand, Frédérique Deghelt

Lysange est une femme épanouie. Elle a deux jumeaux, et un mari qui lui pardonne ses multiples aventures. Elle reçoit un jour la lettre d’un certain Tomas, l’invitant à prendre possession de sa maison bordelaise pendant qu’il sera parti au Brésil. Intriguée, un peu perdue, Lysange accepte.

C’est dans cette maison qu’elle trouvera le journal intime d’une jeune nonne. Elle ne sait pas encore que toutes ses certitudes vont bientôt vaciller pour de bon…Il ne fallait rien moins qu’une mise en abîme des récits pour ce roman de Frédérique Deghelt : elle explore en effet le thème de l’amour chez deux femmes à priori éloignées l’une de l’autre. Comme un miroir, leurs interrogations se répondent à mesure que l’une lit le récit de l’autre.

On peut voir également un autre miroir : celui des interrogations d’une jeune nonne perdue par ses nouveaux sentiments, et son aveuglement face à ce que peut provoquer l’entêtement des gens qui explorent et s’approprient des terres au nom d’une religion qui n’y avait peut-être pas sa place.

Roman d’amour, roman du renoncement ? Tout est question ici de limites, des limites que l’on se donne et que l’on pose, à l’image de ces hommes qui n’osent refuser de peur de perdre, ou qui s’opposent de peur d’être gagnés tout à fait.

A l’image aussi de ces femmes prêtes à faire des choix. A l’image de ces peuples auxquels on n’en laisse aucun. Comme à son habitude, Frédérique Deghelt installe son lecteur au coeur d’un monde où évoluent des personnages au caractère fort, empreints de mystère et de passion. Une douce invitation à l’interrogation…

La Nonne et le Brigand, Frédérique Deghelt, Actes Sud, Janvier 2011, 412 pages, 22,80 Euros.

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.