Bonne nuit Punpun, de Inio Asano (Kana)

Punpun est un un pré-ado créé par Inio Asano, mangaka japonais de 32 ans, auteur entre autres de Solanin, et Un monde formidable.

En créant Punpun Punyama, le personnage de Bonne nuit Punpun, Inio Asano n’avait d’autre souhait que de montrer la vie d’un adolescent lambda. Punpun évolue parmi ses amis, fait des bêtises en cachette, suit ses cours au collège auprès de profs plus débiles les uns que les autres, tombe amoureux de la belle Aiko, et tente de surmonter l’épreuve de la séparation de ses parents.

Tous les personnages ne ressemblent pas à Punpun, qui a vaguement la forme d’un oiseau, alors que son entourage ressemble.. à tout le monde. Il se distingue donc et l’on pourrait croire  que l’auteur a voulu réaliser là un véritable coup marketing.

C’est en réalité plus compliqué : en donnant un véritable visage à Punpun, il aurait davantage empêché cette identification qui fonctionne si bien avec le personnage qu’il a finalement créé de quelques coups de crayons.  Aucun de ses lecteurs ne ressemblera jamais à Punpun, et pourtant, il est chacun d’entre eux.

Punpun va se rendre compte petit à petit des mystères de l’amour, de l’éloignement nécessaire des parents, de la complexité des adultes, et de la cruauté de la vie…

Il est impossible de ne pas craquer pour ce petit bonhomme si étrangement silencieux, qui semble tout capter, et tout exprimer dans son regard (qui n’est qu’un point, voir ci-dessus !), qui tombe à la renverse quand il est désoeuvré, et s’agite dans tous les sens lorsqu’il entrevoit une once de bonheur.

Un coup de génie, un trait d’amour, un symbole, une référence, une égérie, voilà ce qu’est Punpun.

La plus belle invention depuis Mickey.

Bonne nuit Punpun, Inio Asano, Tomes 1 et 2 disponibles aux éditions Kana, 7,95 € le tome.

Retrouvez Punpun sur facebook !

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.