Entretien avec Pénélope Bagieu pour La page blanche

A l’occasion de la sortie de La page blanche, Pénélope Bagieu a accepté de répondre à quelques questions. Un entretien dans lequel on apprend qu’elle travaille en ce moment sur un scénario de Joann Sfar…. Rencontre.

Comment avez-vous eu l’idée d’écrire « La page blanche » ?

C’est une idée du scénariste, Boulet, moi je n’ai fait que m’exécuter !

Comment s’est passée la collaboration avec Boulet ? Comment se passe l’écriture ? En commun ? Vous travailler ensemble à chaque instant ?

On s’est beaucoup parlé de l’histoire au début, puis il m’a livré un storyboard assez précis et je l’ai dessiné dans mon coin. On se faisait des points de temps en temps, mais globalement, on a plutôt travaillé chacun de notre côté. A part pendant les presque deux mois de promo qu’on a passés ensemble quasiment 24h/24, ensuite !

L’élaboration de cet album a été longue ?

Oui, presque un an et demi, car c’est un album très long (plus de 200 pages) et que je menais d’autres projets simultanément.

Peut-on imaginer que vous repreniez le personnage d’Eloïse plus tard, dans une autre BD ?

A priori non, surtout qu’il y a vraiment une fin, à la fin de l’album.

Comment vivez-vous avec votre personnage ? J’imagine que vous vous y attachez, comme nous ?

Eh bien elle se définit au fur et à mesure, on apprend à l’apprivoiser, jusqu’à le maîtriser totalement et ne même plus se poser de questions quand il s’agit de lui prêter des émotions, des réactions, une gestuelle… Un peu comme son enfant.

Eloïse, ce n’est pas un peu vous ?

Non, vraiment pas du tout.

Etes-vous déjà sur un autre projet ?

Oui, je dessine une BD avec Joann Sfar au scenario, au moment même où je suis en train de vous répondre !

Avec le recul, que pouvez-vous dire de votre parcours ?

Qu’il est fait de chouettes accidents de parcours et de malentendus plutôt heureux. C’est un parcours de coïncidence et de rencontres par hasard, ça me convient très bien.

 

 

Propos recueillis par Stéphanie Joly

___________________________________________________

Bibliographie de Pénélope Bagieu :

Ma vie est tout à fait fascinante, Jean-Claude Gawsewitch éditions, janvier 2008, 96 pages, 15,20 euros. Egalement paru en poche.

Joséphine, tome 1, Jean-Claude Gawsewitch éditions, 2008, 60 p., 15,20 euros. Paru en poche.

Joséphine, tome 2, Jean-Claude Gawsewitch éditions, 2009, 64 p., 15,20 euros.

Cadavre exquis, Bayou (Gallimard), avril 2010, 124 pages, 15,25 euros.

Joséphine, tome 3, Jean-Claude Gawsewitch éditions, 2010, 96 p., 15,20 euros.

La page blanche, Delcourt/Mirages, 2012, 176 pages, 22,95 euros.

Son blog

 

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.