Le métro est un sport collectif, Bertrand Guillot + Concours

Sous ce titre éminemment véridique (parole de parisienne pratiquante), se cachent une série de petites anecdotes regroupées par Bertrand Guillot. L’auteur a parcouru et parcourt encore le métro parisien en observant ses usagers avec parfois beaucoup d’indulgence, d’autres fois beaucoup de patience, et est-on tenté de préciser, concernant les jeunes femmes, quelque poétique convoitise.

Ainsi au fil des pages imagine-t-on Bertrand Guillot tel un dandy du métro, le calepin dans un main, un stylo dans l’autre, regardant son prochain d’un oeil tandis que l’autre analyse la situation et ce qui fait que par magie l’un des plus grands réseaux de transports en commun du monde fonctionne, du moins la plupart du temps.

Tagueurs, plantons (les fameux, qui refusent de voyager autrement qu’en restant plantés devant les portes tandis que les gens tentent de monter et descendre sans les bousculer, le comble), réactions bêtes, pollueurs, bons moments, rencontres improbables, mendicité… l’auteur a bien sûr croisé toutes les situations possibles. Et il n’épargne rien, ni surtout lui-même et la lâcheté dont il a pu faire preuve à maintes reprises.

Le métro est un sport collectif n’est pas un simple constat sur la vie sociale souterraine. Ce n’est pas non plus une plainte, car nombre d’anecdotes sont un véritable hymne à la rencontre (amoureuse ou non), aux petites complicités passagères. C’est surtout le témoignage d’un type comme tout le monde qui sait observer les autres, et au fond, les aime profondément, et aime particulièrement l’échange des regards.

Le métro nous ramène doucement à notre place, avec beaucoup d’humour et de l’authenticité, et aussi plein de tendresse. Un livre qui fait du bien.

Le métro est un sport collectif, Bertrand Guillot, Editions Rue Fromentin, Janvier 2012, 176 pages, 12,17 euros.

Paris-ci la Culture, en association avec les Editions Rue Fromentin, vous propose de gagner un exemplaire du livre de Bertrand Guillot en participant au tirage au sort qui aura lieu le 15 mai.

Pour cela, allez liker  la page Paris-ci la Culture  sur facebook en indiquant sur le mur que vous participez au tirage, ou bien envoyez un mail à pariscilemag[@]gmail.com

Vous avez jusqu’au 14 mai à minuit !

Bonne chance !

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.