Sorties ciné de la semaine (27 juin 2012)

Nous sommes jeudi, et mercredi, c’était ciné ! Ok, rien à voir, mais vous commencez à être habitués. Voici donc les sorties ciné de la semaine.

Le synopsis : A Glasgow, Robbie, tout jeune père de famille, est constamment rattrapé par son passé de délinquant. Il croise la route de Rhino, Albert et la jeune Mo lorsque, comme eux, il échappe de justesse à la prison mais écope d’une peine de travaux d’intérêts généraux. Henri, l’éducateur qu’on leur a assigné, devient alors leur nouveau mentor en les initiant secrètement… à l’art du whisky ! De distilleries en séances de dégustation huppées, Robbie se découvre un réel talent de dégustateur, bientôt capable d’identifier les cuvées les plus exceptionnelles, les plus chères. Avec ses trois compères, Robbie va-t-il se contenter de transformer ce don en arnaque – une étape de plus dans sa vie de petits délits et de violence ? Ou en avenir nouveau, plein de promesses ? Seuls les anges le savent…

Un film qui a récolté le prix du Jury du festival de Cannes 2012 mérite sans doute qu’on y jette un coup d’oeil non ? Le sujet semble sortir des sentiers (trop) battus, et promet d’être savoureux…

 [yframe url=’http://www.youtube.com/watch?v=6cdzkK14MwA’]

STARBUCK

Là encore, le titre est évocateur. Mais en fait.. non. On ne parle pas du même Starbuck. A ceci près qu’on pourrait tout de même entendre dans ce titre une histoire de chaîne…

Alors qu’il s’apprête à être père, David Wosniak, éternel adolescent de 42 ans, découvre être le géniteur anonyme de 533 enfants déterminés à le retrouver.

Un film qui s’annonce hilarant…

[yframe url=’http://www.youtube.com/watch?v=qZbDQH5aZMo’]

BEL AMI

Paris-ci la Culture ne pouvait pas passer à côté de ce film là, et il est évident que notre rédaction vous en donnera des nouvelles très prochainement. Il s’agit bien sûr de l’adaptation du célèbre roman de Maupassant par Declan Donnellan et Nick Ormerod, avec Robert Pattison et Uma Thurman, pour ne citer qu’eux.

L’ascension sociale de Georges Duroy, un homme arriviste et séducteur, employé au bureau des chemins de fer du Nord et qui se hisse au sommet de la pyramide sociale parisienne grâce à ses maîtresses et au journalisme…

[yframe url=’http://www.youtube.com/watch?v=k4R3Zztb6Iw’]

JULES ET JIM

C’est l’autre très grande (RE)sortie de la semaine. Ce film de Truffaut sans doute connu de tous, avec l’époustouflante Jeanne Moreau a été revisité, remasterisé, amélioré pour le plaisir des cinéphiles que nous sommes.

Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire : Paris, dans les années 1900 : Jules, allemand et Jim, français, deux amis artistes, sont épris de la même femme, Catherine. C’est Jules qui épouse Catherine. La guerre les sépare. Ils se retrouvent en 1918. Catherine n’aime plus Jules et tombe amoureuse de Jim..

 [yframe url=’http://www.youtube.com/watch?v=O4i_QV81BLg’]

OFF WORLD

Il y a quelques semaines, je vous parlais de Couleur de peau : Miel, de Jung. La BD avait été adaptée au cinéma, et je pense que le film est d’ailleurs toujours dans les salles. Couleur de peau : Miel est le parcours d’un enfant, puis d’un adolescent coréen, adopté par des Belges à l’âge de 5 ans. OFF WORLD met en scène cette fois une jeune philippin qui a été adopté par des canadiens.

Synopsis : OFF WORLD est l’histoire de Lucky, un jeune philippin, adopté enfant par une famille canadienne. Lucky grandit heureux à Toronto, mais vient le moment où il se pose la question de ses origines. Il part pour Smokey Mountain, l’immense bidonville de Manille, un des plus vastes des Philippines. C’est là que tout a commencé… C’est là que Lucky retourne… C’est là que commence son voyage personnel… Il découvre un frère, devenu LadyBoy, puis sa mère vivant dans la plus grande pauvreté. Ces retrouvailles bouleverseront Lucky, mais elles lui permettront de donner des racines à son existence.

Ces récits introspectifs sous forme de témoignage d’un déracinement douloureux sont intéressants parce qu’ils mettent en miroir le regard que nous leur portons, et le regardent qu’ils portent sur nous, mais aussi sur eux, et sur leur condition, leur passé, leur pays d’origine. Un point de vue qu’il serait dommage d’ignorer.

 [yframe url=’http://www.youtube.com/watch?v=GJiKm34bEaI’]

Vous pouvez retrouver tout l’historique de cette rubrique ici.

Bonnes séances, et n’oubliez pas de lire !!

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.