Piano Rigoletto – Alain Bernard

Derrière son piano droit et son Casio, Alain Bernard vous invite à un drôle de cours d’initiation à la musique. Aux Déchargeurs jusqu’à mi-décembre. Alain Bernard est un monsieur très humble et tout à fait modeste. Pourtant, il se pose dès l’entrée de la pièce comme notre professeur de musique pour l’heure et quelques à venir. Les quelques 80 « élèves » sont immédiatement enthousiastes à cette idée.

De Platon à Nicoletta, de tout temps, la musique a eu une place prépondérante, c’est le crédo de cet homme. Avec l’innovation de la méthode et la tradition des outils comme il le dit lui-même, Alain Bernard repose quelques jalons dans l’histoire de la musique. Les ignorants ou les étourdis seront heureux de resituer Haendel dans la période baroque et Chopin dans les romantiques. Si comme moi, vous ne savez plus de Bach ou de Beethoven, lequel était sourd, lequel a eu une flopée d’enfants, ce spectacle est fait pour vous. Si par contre, vous êtes scotchés aux émissions de Jean-François Zygel ou pensez sérieusement à prendre un abonnement Salle Pleyel, autant vous le dire tout de suite, vous n’apprendrez rien que vous ne sachiez déjà. Tout est fait avec beaucoup d’humour, trop peut-être. Les jeux de mots s’enchaînent aussi vite que les notes au piano, et si la moitié du public est totalement réceptif et définitivement conquis, l’autre est de plus en plus circonspect au fil des blagues et autres calembours. Notre professeur balaye toutes les facettes de la musique, des plus glamours aux plus bassement pécuniaires. La séquence du piano-bar est un petit bijou. On a envie de fredonner toutes les cinq minutes, la mémoire musicale si proche de la mémoire émotive propre à chacun est en ébullition et c’est un tas de souvenirs qui reviennent à mesure que la pièce avance. Bon public, ce spectacle est fait pour vous. Parisiens grincheux, passez votre chemin !

Piano Rigoletto – Alain Bernard

Les Déchargeurs Tous les lundis à 19h30 jusqu’au 17 décembre

Auteur-compositeur : Alain Bernard

Mise en scène : Pascal Légitimus

Production : Co-Réalisation Les Déchargeurs / Merscène Diffusion

Tarifs et réservations

Articles relatifs :

About Diane Maretheu

Si elle n’avait pas commencé par être libraire, Diane aurait volontiers été hôtesse de l’air, chef pâtissier ou dixneuviemiste. Biberonnée à Brassens autant qu’à Led Zep, cet éclectisme se retrouve dans ses goûts littéraires notamment, de Siri Husdvedt à Laurent Mauvignier (son héros). Son amour pour Paris et le plaisir qu’elle prend à se perdre dans ses rues est sans limite. Elle a bien tenté de brûler les planches, sans grand succès, et n’aime désormais rien de plus que s’asseoir dans le noir et regarder des acteurs lui raconter une histoire, une heure ou deux, ou plus.