Edgar Hilsenrath fête ses 87 ans à Paris, avec Attila

LE LIVRE

 

Une parodie de roman d’espionnage, écrite en réponse à une commande d’Otto Preminger.

Orgasme à Moscou est un divertissement électrique et sulfureux sur fond de guerre froide. Entre la mafia américaine et les milieux intellectuels russes dissidents, critique acide du milieu journalistique.

• LE JEUDI 28 MARS AU POINT ÉPHÉMÈRE, à partir de 20h00 

 (200 quai de Valmy, Paris Xe, Métro Jaurès)

20h : Lecture théâtrale d’Orgasme à Moscou par le Traducteur, Jörg Stickan

21h : Rencontre-signature avec Edgar Hilsenrath au milieu des dessins d’Henning Wagenbreth

22h : bal populaire russe jusqu’à 01h (rock, new wave, twist “retro” et chansons de barde ; DJ Auclin)

 

  • LE SAMEDI 13 AVRIL au MUSÉE DE L’ÉROTISME

 A partir de 20h : entrée libre sur invitation ; dévernissage de l’exposition « Freak Wave » et open bar vodka en partenariat avec Russian Vodka.
• GRAND CONCOURS ORGASMIQUE JUSQU’À FIN AVRIL

Pour fêter la sortie du livre, un cocktail spécial « Orgasme à Moscou » a été créé, à base de vodka et d’aphrodisiaques, par l’équipe du bar Le Castor, 14 rue Hautefeuille (Paris VIe).
Le Castor et Attila offrent 50 cocktails « Orgasme à Moscou » à qui racontera, en 140 signes (lettres, ponctuation et espaces compris), sa plue belle vision de l’ORGASME À MOSCOU. Sulfureux, bouleversant, diplomatique, crypté, cyrillique, poétique, twittesque, mind-blowing, tous les coups sont permis !
 A GAGNER : un exemplaire du livre et un cocktail. (Résultat des courses le 1er mai.)
Vous pouvez nous twitter vos propositions à Attila, les poster sur la page facebook dédiée au concours ou, pour les plus pudiques, les soumettre par mail (et même sous pseudonyme) à l’adresse info@editions-attila.net.

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.