San Pellegrino s’offre Pierfrancesco Favino

Vous vous souvenez certainement de Romanzo Criminale ? Je ne parle pas, bien sûr, de la série. Je parle du vrai film, celui réalisé par Michele Placido en 2006, un film qui montre comment une bande de gamins incorrigibles et inséparables (à priori) deviennent des Pontes de la mafia italienne et règnent sur leur domaine comme jadis Jules César, à quelque nuance près. Le rôle le plus marquant à mes yeux était celui tenu par Pierfrancesco Favino : Le libanais. C’était LUI, le chef de la bande, lui qui portait ce rêve de conquête de Rome. Et punaise, cet acteur a la gueule de l’emploi.

Voici que San Pellegrino s’offre précisément ce garçon dans un spot plutôt savoureux, où l’on découvre trois potes investissant les cuisines d’un grand hôtel chinois situé à Schangaï. En pleine nuit, les voilà partis dévaliser les frigos pour se cuisiner… un plat de spaghettis, accompagné bien sûr de San Pellegrino. Ou comment faire de Pierfrancesco Favino l’ambassadeur italien de la célèbre eau gazeuse. Pierfrancesco Favino représente aujourd’hui le succès international à l’italienne. Aussi, ce choix est plus que judicieux et on vous laisse découvrir le résultat ici : le charme de l’acteur italien opère à merveille.


 

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.