Les reines du ring, de Jean Marc Rudnicki

Incroyable mais vrai. L’un des films les plus improbables du moment, c’est Les reines du ring.

Synopsis : Rose, 30 ans, n’a qu’une idée en tête : renouer avec Mickaël, son fils de 11 ans dont elle a été séparée pendant plusieurs années. Lorsqu’elle découvre la passion de Mickaël, Rose pense avoir trouvé le moyen de briser la glace : elle va monter une équipe de catch avec ses trois collègues caissières.

Vous ne rêvez absolument pas, les catcheuses en questions sont bien Marilou Berry, Nathalie Baye et Corinne Masiero (entre autres). Dans le rôle du coach : André Dussolier. PTDR.

Marilou Berry a le vent en poupe en ce moment, puisqu’elle est également à l’affiche de Joséphine, l’adaptation des bandes dessinées de Pénélope Bagieu. L’actrice, qui a tout juste 30 ans, a pourtant percé grâce à un rôle autrement moins drôle dans Comme une image de Agnès Jaoui. Autant dire qu’elle a réussi à se détacher de ses racines familiales, plutôt chargées.

Nathalie Baye, on ne l’attendait plus. Mais surtout, pas dans un rôle comme celui-ci. Les rôles d’André Dussolier comme binôme de Catherine Frot ou comme père de Tanguy nous ont en revanche habitués à ce registre pour cet acteur.

 

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.