Conjuring : Les dossiers Warren

Interdit aux moins de 12 ans 

 Avant Amityville, il y avait Harrisville… Conjuring : Les dossiers Warren, raconte l’histoire horrible, mais vraie, d’Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur ferme isolée… Contraints d’affronter une créature démoniaque d’une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l’affaire la plus terrifiante de leur carrière…

Nous voilà sur le point de découvrir l’une des plus grosses sorties côté films d’épouvante cette année. Ne mâchons pas nos mots, ce serait peut-être « le » film d’horreur de cet été. J’imagine que vous connaissez vos classiques : Amityville : la maison du diable, Poltergeist… on ne va pas tous les citer. Simplement, on sait depuis des années que les films mettant en scène des forces paranormales ont beaucoup de succès. Il n’y a qu’à se rappeler Le Projet Blair Witch, ou encore l’immense, l’indétrônable L’exorciste pour voir combien ces histoires passionnent les gens.

La force de Conjuring réside dans plusieurs points : d’abord le fait que l’histoire soit inspirée d’un fait réel. Ensuite, la façon dont est tourné le long-métrage rappelle à la fois Blair Witch (images de caméra à l’épaule dans l’obscurité la plus totale), Amityville avec des scènes de jeunes femmes aux prises avec un ennemi invisible dans une maison désertée au coeur de la tempête, et bien sûr L’exorciste, dans toute sa splendeur.

Ici, l’histoire est à la fois scénarisée et très documentée : le film offre en effet deux points de vue très intéressants qui sont d’une part celui de la famille Perron, victime de l’attaque démoniaque, et d’autre part celui des Warren. Ces derniers sont, comme tout bon exorciste qui se respecte, de bons catholiques pratiquants. Les Perron se trouvent confrontés à une force « démoniaque » qu’il est d’autant plus difficile de reconnaître en tant que telle lorsqu’on ne croit absolument en aucune force supérieure. Les personnages se rencontrent donc dans ces conditions…

Fantasme, réalité ou affabulation, certains membres de l’équipe de tournage auraient été victimes de phénomènes paranormaux. Cela rappelle bien entendu  également toutes les histoires qui ont été révélées autour de L’exorciste, dont à peu près toute l’équipe est morte de façon étrange : cela avait fortement contribué à intensifier l’aura du film. Astuce, marketing ? Parmi les histoires les plus marquantes, ou les plus drôle (c’est une histoire de point de vue), il y a celle-ci : Alors que James Wan, le réalisateur, envoyait un message électronique concernant le scénario de Conjuring, son chien s’est mis à grogner et à suivre quelque chose d’invisible à travers la pièce – comme s’il s’agissait d’une présence indésirable.. Beaucoup moins drôle toutefois : Les acteurs et l’équipe technique du film ont dû, un soir, être évacués de leur hôtel, en raison d’un mystérieux incendie.. Voyons combien de temps survivront les acteurs, cette fois…

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.