Revival 1 – Tim Seeley et Mike Morton

Les histoires de morts-vivants et de zombies reviennent à la mode. Depuis La nuit des morts-vivants de George A. Romero (1968), on a vu fleurir des quantités folles de films, livres et BD se penchant sur le sujet : on pourrait évoquer l’immense Walking Dead de Robert Kirkman, ou encore I am a hero, de Kengo Hanazawa, Je suis une légende de Richard Matheson (adapté au cinéma trois fois dont l’excellente version de 1971 avec Charlton Heston) et tout dernièrement World War Z de Marc Forster.

Revival Bienvenue à la maison aurait pu être une redite. Fort heureusement, Tim Seeley et Mike Norton ont pris un tout autre chemin. Un peu comme dans la série de Fabrice Gobert, on ne sait pas bien ni pourquoi les gens de cette petite bourgade du Wisconsin reviennent à la vie, ni… s’ils sont forcément mauvais lorsqu’ils sont de retour.

Quelques éléments semblent parfois nous mettre sur la voie, mais le scénario évolue comme un polar, si bien qu’on ne peut vraiment se positionner sur le sujet. Les événements qui se déroulent alternent calme et intensités, ce qui fait de ce premier tome un très bon point de départ. De mémoire, il est très très rare qu’une histoire de morts-vivants ne tourne pas très vite à la chasse à l’homme…. encore constitué de chair fraîche. La question pour ainsi dire manichéenne étant posée très clairement dans cette introduction, on est en droit de penser que l’intrigue générale de la série tournera autour de cette problématique : tous ceux qui reviennent sont-ils systématiquement méchants ?

Autre point important : cette fois, les humains, et surtout les autorités ont la ferme intention de capturer les «specimens» pour les étudier. Est-ce un complot ? Un virus qui se serait propagé ? La ville est en tout cas mise en quarantaine, et les jours comme les nuits y sont très très mouvementés…

On attend le second tome avec impatience. La date de sortie n’est pas encore connue, mais on l’espère pour tout bientôt. Une série qui s’annonce très très prometteuse, et d’un genre… finalement nouveau.

Revival, 1 – Bienvenue à la maison, Tim Seeley – Mike Norton, Delcourt, mai 2013, 144 pages, 15,50 €

Dernière minute : à suivre en novembre 2013 :

Articles relatifs :

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.