Carnet de Poilu, de Gabrielle Thierry

Dans Au revoir là-haut, il est question d’un carnet de croquis appartenant à Edouard, la gueule cassée. Il y dessine tout ce qui provient des tranchées, et plus encore. Par la suite, ce talent aura une importance capitale dans l’intrigue du roman…


Les éditions Albin Michel ont publié « Carnet de poilu, leur vie racontée aux enfants par Renefer ». Il s’agit d’un petit ouvrage qui ressemble à un carnet, dans lequel vous trouverez un fac similé du carnet de Renefer. Le tout est présenté par Gabrielle Thierry qui dresse le portrait de cet architecte, de son vrai nom Jean Constant Raymond Fontanet, mobilisé en 1914, et qui a participé à deux grandes batailles de cette guerre : la bataille de Verdun, et la bataille de la Somme.
«Il s’en va pour ne pas voir les ruines
de ce qu’il aimait tant».
Un petit ouvrage fabuleux parce qu’il donne d’abord l’impression d’avoir entre les mains le vrai carnet, avec tous ces personnages dont les silhouettes disent beaucoup des conditions de vie au front. Ensuite parce qu’il est adressé à la fille de l’artiste, ce qui le rend encore plus vibrant. A conseiller vivement aux amateurs de récits sur le vif.
Carnet de Poilu, Gabrielle Thierry, Albin Michel, Octobre 2013, environ 14 €

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.