Labyrinthe, de Wes Ball

Demain sort sur les écrans un film qui nous met l’eau à la bouche. Pourtant, son réalisateur, Wes Ball, n’en est qu’aux prémices de sa carrière. Jugez plutôt :

Quand Thomas reprend connaissance, il est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant dont le plan est modifié chaque nuit. Il n’a plus aucun souvenir du monde extérieur, à part d’étranges rêves à propos d’une mystérieuse organisation appelée W.C.K.D. En reliant certains fragments de son passé, avec des indices qu’il découvre au sein du labyrinthe, Thomas espère trouver un moyen de s’en échapper.

On pense bien évidemment à des références telles que le film culte « Cube », ou encore à Harry Potter et l’un de ses derniers épisodes. Jumanji flotte un peu quelque part, pour la transportation dans un monde qui semble appartenir à une autre dimension. Les effets spéciaux se marient parfaitement avec une esthétique épurée.

Signalons bien évidemment que le film est l’adaptation du premier volet de la série dystopique  « L’épreuve » de James Dashner, série qui a obtenu un succès mondial. Gageons que les deux volets suivants « La terre brûlée », et « Le remède mortel » seront adaptés à leur tour par la suite !

Sortie demain 15 octobre en salles !

About Stéphanie Joly

D'abord critique littéraire dès 2004 pour le Journal de la Culture, puis pour la Presse littéraire. Collabore ensuite au Magazine des Livres, et à Boojum, l'animal littéraire en ligne. Tient un blog depuis 2003. Son nouveau site s'intitule désormais Paris-ci la Culture. Il parle de littérature, toujours, de cinéma, de théâtre, de musique, mais aussi de publicité, de séries TV. En bref : de Culture. Avec Paris-ci la Culture, la Culture a son divan, mais surtout, elle est relayée LIBREMENT. PILC Mag vient compléter le tout presque chaque mois : un magazine gratuit en ligne hébergé sur Calameo.