Les incurables, docteur Frankenstein en Oklahoma

Professeur et écrivain

Totalement inconnu par chez nous, Jon Bassoff est professeur d’anglais. Il a déjà publié Corrosion chez Gallmeister en 2016, une histoire où un ancien de la guerre d’Irak, défiguré, défendait une femme battue qui lui confiait ensuite le montant de l’assurance vie de son mari, et tout bascule bien sûr. Avec Les incurables, Bassoff aborde le sujet de la lobotomie dans l’Amérique des années 50 : vaste sujet comme dirait ma grand-mère…

Il était une fois

Inconsolable de la mort de son fils, le Dr Freeman ne vit que pour son travail : pratiquer des opérations de lobotomie sur des patients gravement dérangés. Mais l’hôpital où il officie choisit de se séparer de lui. Freeman part en emmenant son dernier patient, Edgar. Deux ans plus tard, un prêcheur proclame dans l’Oklahoma profond que son fils Durango n’est autre que le Christ réincarné. Le gosse se laisse faire. Non loin de là, la jeune Scent se prostitue pour gagner de l’argent. Elle en veut à sa mère, qui cache du fric planqué par son braqueur de père, parti on ne sait où. Les destins de Freeman, Durango et Scent vont se croiser, pour le pire…

Au cœur de la folie

Cher lecteur, ne nous cachons pas la vérité, Les incurables ne font pas de quartier. Le Sud de l’Amérique, les rednecks, la médecine, les prédicateurs, la famille en prennent ici plein la gueule, comme on disait dans ma folle jeunesse délinquante. Critique sociale vitriolée, intrigue violente, personnages condamnés d’avance sans compter un médecin et sa créature qui évoque rapidement Mary Shelley … Bassoff a beaucoup d’ambitions, gageons que la maturité adoucira un peu sa rage et l’aidera à densifier ses personnages, qui tendent trop vers la caricature. A essayer.

 

 

Sylvain Bonnet

Jon Bassoff, Les incurables, traduit de l’anglais par Anatole Pons, Gallmeister « americana », avril 2018, 240 pages, 21,80 €

 

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire et collaborateur de Boojum et ActuSF.