François Mitterrand, de l’intime au politique

Un biographe émérite

Membre de l’Institut, journaliste et européen convaincu (il a ainsi publié une biographie de Jean Monnet), Éric Roussel s’est fait connaître auprès du grand public par des biographies politiques fouillées de Georges Pompidou (Lattès, 1984), Charles de Gaulle (Gallimard, 2002), Pierre Mendès-France (Gallimard, 2007), Valery Giscard d’Estaing (L’observatoire, 2018). En 2015, il a publié une biographie du premier président socialiste de l’histoire, François Mitterrand, où il s’est autorisé un large détour par l’intimité.

Une ambition née d’une déception

Éric Roussel décrit avec minutie l’adolescence de François Mitterrand, jeune homme de droite doté d’une culture littéraire très profonde. Et puis arrive la future speakerine Catherine Langeais de laquelle il tombe fou amoureux, de cette passion qui n’arrive qu’une fois dans une vie. C’est l’amour idéal, comme disent les psychanalystes, qui irrigue les lettres que lui envoie le futur président. Arrive le service militaire, la seconde guerre mondiale, la captivité… Ces épreuves forment le jeune Mitterrand (il y rencontre ainsi son meilleur ami, Georges Dayan) mais surtout il perd son grand amour qui rompt les fiançailles. C’est là selon le biographe que se forge le caractère de Mitterrand, qu’il acquiert la distance par rapport au monde, son cynisme aussi.

Et la politique ?

Et voilà le premier président de gauche vu au prisme de cette blessure intime ! Un peu court dirons certains. On ne doit pourtant jamais nier l’impact de certaines histoires d’amour sur la vie d’un homme ou d’une femme politique. Le reste de la carrière politique de Mitterrand est ensuite narré d’une façon plus classique, l’action européenne étant sans surprise saluée par Roussel. Quant au bilan politique, disons qu’il est très nuancé… Mitterrand continue en tout de fasciner, jusqu’à ses biographes. A lire.

Dédié à Nesrine, qui l’admirait tant

 

 

Sylvain Bonnet

Éric Roussel, François Mitterrand de l’intime au politique, Perrin, avril 2021, 832 pages, 12 €

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire et collaborateur de Boojum et ActuSF.