Tout est calme, seules les imaginations travaillent

Un des meilleurs historiens français

Biographe de Talleyrand (Fayard, 2003) et de Fouché (Tallandier, 2014), spécialiste de la Restauration dont il a écrit avec Benoit Yvert une excellente histoire, Emmanuel de Waresquiel est un des grands historiens de la période 1789-1830. Il a récemment publié sept jours, où il revenait sur les débuts de la Révolution française et qui a suscité quelques controverses. Dans Tout est calme, seules les imaginations travaillent, il a rassemblé des chroniques parues chez Historia ces deux dernières années, marqués par la pandémie de COVID-19.

De tout, de rien et du temps qui passe

Waresquiel est un observateur de notre temps. Parfois amusé, souvent critique, rarement amer, il promène son regard critique sur nos travers, notant souvent que nous sommes bien plus proches de nos ancêtres que nous ne pouvons le croire. Il note ainsi l’importance que nous accordons aux couleurs (connaissez-vous un autre pays qui se soit écharpé sur la couleur de son drapeau ?), relevant ainsi que le jaune des gilets renvoyait autrefois au diable, signe supplémentaire de notre déchristianisation. Il voit aussi à quel nous sommes une nation amoureuse de sa langue et de ses mots. C’est au nom de mots comme nation, peuple, liberté, égalité que la monarchie absolue a été renversée… et notre vie politique continue sur cette lancée. Le passé éclaire souvent ici le présent.

Passionnant.

 

 

Sylvain Bonnet

Emmanuel de Waresquiel, Tout est calme, seules les imaginations travaillent, Tallandier, mai 2021, 256 pages, 17,90 €

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire et collaborateur de Boojum et ActuSF.